La pause opinion - archivesAccueil    

Opinions - archives - 2019


Une opinion - archives - 2018



La haine


4 novembre 2019
Si un homme hétérosexuel disait le quart du tiers du dixième de ce que dit Martine Delvaux sur les hommes à propos de n’importe quelle minorité, il serait barré des médias à vie. Mais madame Delvaux, elle, est invitée partout. » Richard Martineau, JdeM, 4 nov. 2019

Il fut une époque où le féminisme contribuait à sortir la femme du joug de l'homme. Depuis, il s'est formé des féministes extrémistes qui nuisent carrément à la cause de la femme. Elles sont le pendant des misogynes.

De même, au Canada, il y a une minorité d'anglophones qui détestent les francophones et une minorité de francophones qui détestent les anglophones. Les journaux en font les grands titres comme si une guerre civile était pour éclater.

Ces hommes et ces femmes prennent toute la place dans les médias et les tribunes. On les invite parce que les chialeux attirent les curieux. Ceux qui s'entendent bien (hommes et femmes, anglophones et francophones) ne font pas la nouvelle.

On se plaint des propos haineux dans les médias sociaux, mais on accepte que les médias attisent cette haine.




Mentions légales, information sur les cookies




Quart d'heure quotidien