La pause quotidienne 2002Pour être riche il ne faut pas payer les vieilles dettes ... quant aux nouvelles il faut les laisser vieillir. www.lecturel.com






Don de sang

pause Faites-vous plaisir
Héma-Québec


Don d'organe

Bien sûr vous êtes d'accord, mais avez-vous fait le nécessaire ?

Au Québec : apposez votre signature au verso de la carte d'assurance-maladie et avisez les proches.

En France, la loi vous considère consentant à moins de manifester votre refus de votre vivant. Avisez les proches de votre consentement et portez un document.

En Belgique, la loi autorise le prélèvement d'organes au moment du décès de tout citoyen belge à condition que la personne décédée n'ait pas manifesté son opposition. Aviser les proches que vous n'y êtes pas opposé et remplissez un formulaire au Registre national.




pause
Les auteurs du site,
Louise et Pierre...
il y a quelques années





Calcul de l'IMC

indice de masse corporelle
imc = kg / m2

pieds   pouces      mètres
ou

livres               kg
ou




- Insuffisant< 18,5
- Normal18,5 - 24,9
- Embonpoint25 - 29,9
- Obésité 130 - 34,9
- Obésité 235 - 39,9
- Obésité 3> 40

Taille maximum
- Homme 94 cm
- Femme80 cm

L'IMC ne s'applique pas
- aux moins de 18 ans
- aux femmes enceintes
- aux femmes qui allaitent
- aux athlètes

Controverse
Des spécialistes québécois de la santé croient que le IMC pour l'embonpoint devrait se situer à 27 au lieu de 25.

Ils croient aussi que, le tour de taille pour un homme ne devrait pas excéder 100 cm et le tour de taille de la femme ne devrait pas excéder 90 cm.




Langues du monde
maternelle, seconde, étrangère

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10

Mandarin
Anglais
Espagnol
Hindi
Français
Portugais
Malaisie/Indo
Arabe
Russe
Bengali

350 milliards
1,175 milliard
1,140 milliard
689 millions
514 millions
305 millions
270 millions
270 millions
235 millions
219 millions

Il y aurait 6 703 langues parlées
à travers le monde.



Population mondiale
7,4 milliards en 2017

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10


Chine
Inde
États-Unis
Indonésie
Pakistan
Brésil
Nigéria
Bangladesh
Russie
Japon


1,41 milliard
1,35 milliard
328 millions
266 millions
208 millions
207 millions
190 millions
160 millions
147 millions
127 millions





«Qu’ils mangent de la m... !»
– Mike Ward


17 janvier 2019

«L’humoriste Mike Ward a durement critiqué la Commission des droits de la personne mercredi, juste après son audience visant à faire annuler sa condamnation pour avoir discriminé le jeune chanteur handicapé Jérémy Gabriel.» JdM

Au nom de la liberté d'expression, Mike Ward a le droit de blesser une personne tous les soirs pendant des mois. J'ai donc le droit de répéter ce commentaire, chaque fois que j'en ai la chance.

Dans la cour d'école, c'est de l'intimidation. Sur la scène, c'est de l'humour. En 2010, Jérémy Gabriel avait 13 ans.

L'intimidation dans la cour d'école se défend-elle par la liberté d'expression ? Devons-nous tolérer les messages blessants dans les réseaux sociaux au nom de la liberté d'expression ?

Si Ward s'en prenait à un enfant d'une famille riche, ça pourrait coûter cher. Dans la cour d'école, les lâches s'en prennent toujours aux plus vulnérables. Ward fait la même chose sur scène.

C'est trop facile de dire n'importe quoi. Si ça ne passe pas, on s'excuse ou pire, on ne s'excuse pas comme Ward en espérant que personne n'ait les moyens de le poursuivre. Ward le confirme en se plaignant que ce soit la Commission des droits de la personne (elle a les moyens) qui le poursuive au nom du jeune chanteur.

Je ne suis pas inquiet pour Ward, il y a un public pour ce genre de méchanceté. Chaque torchon trouve sa guenille. Je dis qu'il dépasse mes bornes dans certaines blagues. La liberté tout court permet aussi au public de ne plus assister à son spectacle. Des humoristes au Québec, il y en a treize à la douzaine. J'ai le choix.

Blesser une personne pour en faire rire d'autres, ce n'est pas de l'humour mais de la méchanceté.


Rappel : Mike Ward a été condamné à payer 42 000 $. Juge Hugues : « Un humoriste ne peut agir uniquement en fonction des rires de son public ; il doit aussi tenir compte des droits fondamentaux des personnes victimes de ses blagues ».

Ward a décidé d'aller en appel. J'ai décidé de maintenir cet article.




Mes souffre-douleurs



Dominic Champagne, metteur en scène, a décidé de faire peur au monde en reprenant une phrase pondue par l'ONU, «Nous avons deux ans (nov 2018) pour agir sous peine de conséquences désastreuses». La méthode est de faire peur au monde. Aucun scientifique ne peut prédire que ce sera trop tard dans deux ans ni qu'il est déjà trop tard.



Mélanie Joly répond à une question.

Q. L'intitulé «Langues officielles» a disparu de votre ministère. Pourquoi ?

R. « Parce que nous avons une approche transversale, en fait pancanadienne. Ce qui est déplorable de l'ancien gouvernement c'était vraiment avoir développé une approche très en silo de la question du bilinguisme... »

Du pur Mélanie Joly. Il semble qu'elle se soit trompé de cassette.



Hugo Latulippe, candidat du NPD, a perdu ses élections. Selon lui, les électeurs conservateurs sont des ignorants et les électeurs bloquistes ne sont que des copies des partisans du Crédit social de Camille Samson. Malgré ce peu de respect pour les électeurs, il a réussi à convaincre 7 % des électeurs de sa circonscription.





Divertissement au quotidien

Quart d'heure quotidien      Santé au hasard      Histoire au hasard



Au Québec, on donne du lait aux enfants riches et du cola aux enfants pauvres.

En spécial chez IGA : 2 L de lait 4,00$, 2L de coke, 1,79$.


pause pause




Une opinion


Je déteste les discussions: elles vous font parfois changer d'avis. (Oscar Wilde)



Lanceur d'alerte


11 novembre 2019

Julian Assange est, dans un sens, un lanceur d'alerte, pour avoir "publié plusieurs millions de documents confidentiels relatifs aux modes opératoires de l'armée américaine en Irak sur le site WikiLeaks. Il a également dénoncé les circuits de corruption de dictateurs africains ou de certaines compagnies russes offshore." (Wikipedia)

La Russie est, dans un sens, un lanceur d'alerte, pour avoir mis à jour des courriels compromettants d'Hilary Clinton.

Dans quelle catégorie se classe le lanceur d'alerte à l'origine de l'enquête sur des soupçons d'abus de pouvoir du président ? Du genre Assange ou du genre Russie ?



La haine


4 novembre 2019

« Si un homme hétérosexuel disait le quart du tiers du dixième de ce que dit Martine Delvaux sur les hommes à propos de n’importe quelle minorité, il serait barré des médias à vie. Si un homme hétérosexuel disait le quart du tiers du dixième de ce que dit Martine Delvaux sur les hommes à propos de n’importe quelle minorité, il serait barré des médias à vie. Mais madame Delvaux, elle, est invitée partout. » Richard Martineau, JdeM, 4 nov. 2019

Il fut une époque où le féminisme contribuait à sortir la femme du joug de l'homme. Depuis, il s'est formé des féministes extrémistes qui nuisent carrément à la cause de la femme. Elles sont le pendant des hommes misogynes.

De même, au Canada, il y a une minorité d'anglophones qui détestent les francophones et une minorité de francophones qui détestent les anglophones. Les journaux en font les grands titres comme si une guerre civile était pour éclater.

Ces hommes et ces femmes prennent toute la place dans les médias et les tribunes. On les invite parce que les chialeux attirent les curieux. Ceux qui s'entendent bien (hommes et femmes, anglophones et francophones) ne font pas la nouvelle.

On se plaint des propos haineux dans les médias sociaux, mais on accepte que les médias attisent cette haine.



Chantal Hébert, future politicienne ?


23 octobre 2019

Courriel de Pierre Bérard à Chantal Hébert

Je comprends bien la demande d'aide des médias. Cependant, parce que Scheer a dit ne pas vouloir aider les médias, il est carrément menacé par un syndicat de journalistes. J'aimerais bien que Chantal Hébert commente le texte suivant.

Le syndicat Unifor est présent dans plusieurs secteurs, dont les médias. Il représente plus de 30 000 (correction : 17 000) membres du secteur des médias.

En novembre 2018, Andrew Scheer dit qu'il est contre l'aide du gouvernement fédéral aux médias. Unifor annonce « qu'il serait le pire cauchemar de Andrew Scheer au cours des prochains mois. » Bravo pour la supposée neutralité des journalistes.

Les journalistes ont dit la même chose pour Harper et ils l'ont fait. On est bien loin des journalistes professionnels d'antan.


Réponse de Chantal Hébert

C’est la plus grande centrale syndicale dans le secteur privé au Canada. Qui représente autant les travailleurs de l’auto que le secteur alimentaire. Ses intérêts dépassent largement ceux du secteur presse écrite. À tout événement Andréa Cher avait assuré qu’il maintiendrait l’aide aux journaux. D’autant plus évident que la chaîne Postmedia est acquise à la cause du parti conservateur. Désolée pour les théories de complot.


Courriel de Pierre Bérard

Vous me m'avez pas convaincu. Dans cet article du Devoir le 29 mai 2919, on parle d'Unifor et de l'aide aux journaux. https://www.ledevoir.com/politique/canada/555498/unifor-dans-la-mire-des-conservateurs


Réponse de Chantal Hébert

Je n’ai pas à vous convaincre. Je vous ai fourni des précisions. La suite vous regarde. Bonne journée.


Mon opinion

Elle répond comme tout bon politicien. Tourner autour du pot sans jamais y entrer.

- Elle insinue que les journalistes ne sont pas impliqués dans cette menace de cauchemar, en expliquant qu'Unifor couvre aussi d'autres domaines.
- Elle donne comme preuve : "la chaîne Postmedia est acquise à la cause du parti conservateur. Désolée pour les théories de complot." Elle nomme une exception. C'est comme dire que les journalistes ne sont pas contre Trump parce que la chaîne FOX est de son côté.
- Je lui présente un article du Devoir qui parle bien d'aide aux médias et de pire cauchemar pour Scheer. Elle répond que je vous ai fourni des précisions. Je n'ai eu aucune précision sur la menace de cauchemar. Autrement dit, elle me répond qu'elle ne veut pas commenter cet article.

Le journalisme prend le bord.



Les sondages, certains journalistes et les chroniqueurs


20 octobre 2019

Les sondages faussent le vote. Certaines personnes croient que l'on devrait bannir les sondages la dernière semaine de la campagne.

Il y a aussi certains journalistes qui faussent le votent en manipulant judicieusement les mots pour descendre un parti. Ils se disent journalistes. Devrait-on aussi bannir les articles de journalistes partisans ?

Quant aux chroniqueurs (opinions, blogues), ils ont droit à leur opinion, mais j'aurais apprécié voir leur couleur à côté de leur nom : Josée Legault, Bock-Côté, Fortin, Facal, Robitaille, et tous les autres chroniqueurs de tous les partis. En passant, on a l'impression que le JdM compte plus de chroniqueurs que de journalistes.



Journalistes professionnels ?


9 octobre 2019

La chroniqueuse du Huffington Post, Althia Raj, trouve que Jagmeet Singh n'en fait pas assez pour combattre la loi 21. « Votre campagne est axée sur le courage. Or, vous n’avez fait preuve d’aucun courage en ne combattant pas la loi discriminatoire du Québec. » « Si vous devenez premier ministre, vous abstiendrez-vous d’intervenir pour laisser une autre province discriminer elle aussi ses citoyens ? »

Ce n'est plus une question, mais une accusation.

J'ai remarqué ce peu de professionnalisme chez Sébastien Bovet alors qu'il interrogeait un diplomate israélien. « Selon vous, est-ce que enfants palestiniens sont moins importants que les enfants israéliens ? »

Sur ma plainte à propos de la question accusatrice de Bovet, on m'a répondu que sa question reflétait l'opinion publique !


La palme du ridicule
À Radio-Canada, la palme du ridicule va à Anne-Marie Dussault. Je pense que cette femme est la moins crédible du monde journaliste. Il faut entendre ses longues questions subjectives. Il faut voir ses airs moqueurs et ses rires en coin. Il faut supporter ses invités, toujours les mêmes. Ils sont choisis pour leur opinion, bien d'accord. Le problème est que, sans surprise, ils auront toujours le même parti pris.



Archives - 2019
Archives - 2018




Lecture quotidienne

Marc Chagall
1887 - 1985
Moyshe Segal
Peintre et graveur français, d'origine russe


Marc Chagall est né à Vitebsk en Russie le 7 juillet 1887 d'une famille juive de 9 enfants.

En hiver 1906-1907, il gagne sa vie à Saint-Petersbourg comme peintre d'enseignes et retoucheur de photos. En 1908, il entre à l'école Swansewa où il est l'élève de Léon Bakst, qui est à l'avant-garde artistique de Saint-Petersbourg sous l'influence de l'Art nouveau international.

Marc Chagall s'installe à Paris en 1910 grâce au soutien d'un mécène, afin d'y approfondir ses connaissances en arts plastiques. Il y étudie les «fauves», mais surtout la peinture de Van Gogh. Il revient dans son pays vers 1914, mais la politique russe le décourage et il retourne en France en 1923. On lui doit des illustrations de livres, des vitraux, et plusieurs travaux décoratifs. Il s'inspire de sa terre natale, du folklore juif de Paris et de la Provence.

Il utilise de façon systématique l'encre de Chine en aplats noirs opposés au blanc des réserves. Ce procédé, qui accentue le dramatisme de l'expression, suppose un découpage des formes, un dessin synthétique et tranché. La richesse poétique, le merveilleux de son oeuvre lui valent de multiples commandes : décoration de l'Opéra de Paris, du siège new-yorkais de l'ONU, du Parlement israélien...

Devant la montée de l'antisémitisme, il s'installe à New-York.

À partir de 1950, il vivra à Saint-Paul-de-Vence, près de Nice, où il créera un cycle inspiré de l'Ancien Testament pour sa «chapelle du calvaire». Chagall présente l'histoire biblique comme une force divine agissant au présent.

Quelques oeuvres: Portrait de la soeur (1909); Sabbat (1910); L'Homme à table avec chat (vers 1911 - gouache sur papier d'emballage); Vieux juif (vers 1912 - aquarelle); Au-dessus de Vitebsk (1914 - gouche); Maison jaune (1924 - huile sur toile);

Chagall peint des personnages planant dans les airs. Le rationnel se fond dans l'irrationnel pour créer une réalité fantastique.

Marc Chagall meurt à Saint-Paul le 28 mars 1985.

Bibliographie: Le petit Larousse illustré 2004; L'Art du 20e siècle, Taschen

de Pierre Bérard


À demain




L'Assembée nationale 2018

Sur les 125 députés de l'Assemblée, 67 ont été élus pour le première fois.

CAQ, 75 députés, 37% des votes

  • Andrée Laforest, Chicoutimi
    Ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, ministre de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean
  • André Lamontagne, Johnson
    Ministre de l'Agriculture, des Pêches, ministre responsable du Centre-du-Québec
  • Benoit Charette, Deux-Montagnes
    Ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
  • Caroline Proulx, Berthier
    Ministre du Tourisme
  • Chantal Rouleau, Pointe-aux-Trembles
    Ministre déléguée aux Transports, ministre responsable de la métropole et de la région de Montréal
  • Christian Dubé, La Prairie
    Ministre responsable de l'Administration gouvernementale, président du Conseil du Trésor et ministre responsable de la Montérégie
  • Danielle McCann, Sanguinet
    Ministre de la Santé et des Services sociaux
  • Éric Caire, La Peltrie
    Ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale
  • Éric Girard, Groulx
    Ministre des Finances et ministre responsable de la région de Laval
  • François Bonnardel, Granby
    Ministre des Transports, ministre responsable de la région de l'Estrie
  • François Legault, L'Assomption
    Premier ministre
  • Geneviève Guilbault, Louis-Hébert
    Vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la Capitale-Nationale
  • Isabelle Charest, Brome-Missisquoi
    Ministre déléguée à l'Éducation, Ministre responsable de la Condition féminine
  • Jean Boulet, Trois-Rivières
    Ministre de Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la Mauricie
  • Jean-François Roberge, Chambly
    Ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur
  • Jonatan Julien, Charlesbourg
    Ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord
  • Lionel Carmant, Taillon
    Ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux
  • Marguerite Blais, Prévost
    Ministre responsable des Aînés et des Proches aidants
  • Marie-Chantal Chassé, Châteauguay
    Ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
  • Marie-Eve Proulx, Côte-du-Sud
    Ministre déléguée au Développement économique régional, ministre de Chaudière-Appalaches, Bas-Saint-Laurent, Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine
  • Mathieu Lacombe, Papineau
    Ministre de la Famille, ministre responsable de la région de l'Outaouais
  • Nadine Girault, Bertrand
    Ministre des Relations internationales et de la Francophonie
  • Nathalie Roy, Montarville
    Ministre de la Culture et des Communications et de la Langue française
  • Pierre Dufour, Abitibi-Est
    Ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec
  • Pierre Fitzgibbon, Terrebonne
    Ministre de l'Économie et de l'Innovation, ministre responsable de la région de Lanaudière
  • Simon Jolin-Barrette, Borduas
    Ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration. Ministre responsable de la Langue française Ministre responsable de la Laïcité et de la Réforme parlementaire, Leader parlementaire du gouvernement
  • Sonia LeBel, Champlain
    Ministre de la Justice, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Ministre responsable des Institutions démocratiques, de la Réforme électorale et de l’Accès à l’information
  • Sylvie D'Amours, Mirabel
    Ministre responsable des Affaires autochtones, ministre responsable de la région des Laurentides

PLQ, 28 députés, 25% des votes

  • Pierre Arcand, Mont-Royal-Outremont
    Chef par intérim et Métropole

QS, 10 députés, 16% des votes

  • Gabriel Nadeau-Dubois, Gouin
    Porte-parole, leader parlementaire, éthique, éducation supérieure
  • Manon Massé, Sainte-Marie-Saint-Jacques
    Porte-parole, chef parlementaire, affaires autochtones, changements climatiques, réforme du mode de scrutin

PQ, 9 députés, 17% des votes

  • Pascal Bérubé, Matane-Matapédia
    Chef par intérim, dossier de la laïcité et Capitale nationale

  • Le président du caucus dirige les délibérations du caucus de son groupe parlementaire.
  • Le whip assure la cohésion et l'assiduité au sein de ce groupe.
  • Le leader parlementaire est le principal stratège. Il conseille le groupe en matière de procédure parlementaire.






La Chambre des communes 2019

338 députés

PLC, 157 députés, 33,1% des votes, gouvernement minoritaire

  • Justin Trudeau,
    Papineau (Qc)
    Premier ministre.

PCC, 121 députés, 34,4% des votes

  • Andrew Scheer,
    Regina—Qu'Appelle (Sask.)
    Chef du parti.

Bloc, 32 députés, 7,7% des votes

  • Yves-François Blanchet,
    Beloeil—Chambly (Qc)
    Chef du parti.

NPD, 24 députés, 15,9% des votes

  • Jagmeet Singh,
    Burnaby-Sud (C.-B.)
    Chef du parti.





 
La mère de Simon a trois enfants. Un s'appelle Tic, l'autre s'appelle Tac. Comment s'appelle le troisième ?
 
      pause
pause
 
Simon
 
pause


Mentions légales, information sur les cookies
/pause/