La pause quotidienne 2002Pourquoi, après avoir tout fait pendant dix ans pour que son mari perde ses vieilles habitudes, une femme se plaint-elle qu'il ne soit plus l'homme qu'elle a épousé ? (Barbra Streisand) www.lecturel.com






Don de sang

pause Faites-vous plaisir
Héma-Québec


Don d'organe

Bien sûr vous êtes d'accord, mais avez-vous fait le nécessaire ?

Au Québec : apposez votre signature au verso de la carte d'assurance-maladie et avisez les proches.

En France, la loi vous considère consentant à moins de manifester votre refus de votre vivant. Avisez les proches de votre consentement et portez un document.

En Belgique, la loi autorise le prélèvement d'organes au moment du décès de tout citoyen belge à condition que la personne décédée n'ait pas manifesté son opposition. Aviser les proches que vous n'y êtes pas opposé et remplissez un formulaire au Registre national.




pause
Les auteurs du site,
Louise et Pierre...
il y a quelques années





Calcul de l'IMC

indice de masse corporelle
imc = kg / m2

pieds   pouces      mètres
ou

livres               kg
ou




- Insuffisant< 18,5
- Normal18,5 - 24,9
- Embonpoint25 - 29,9
- Obésité 130 - 34,9
- Obésité 235 - 39,9
- Obésité 3> 40

Taille maximum
- Homme 94 cm
- Femme80 cm

L'IMC ne s'applique pas
- aux moins de 18 ans
- aux femmes enceintes
- aux femmes qui allaitent
- aux athlètes

Controverse
Des spécialistes québécois de la santé croient que le IMC pour l'embonpoint devrait se situer à 27 au lieu de 25.

Ils croient aussi que, le tour de taille pour un homme ne devrait pas excéder 100 cm et le tour de taille de la femme ne devrait pas excéder 90 cm.




Langues du monde
maternelle, seconde, étrangère

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10

Mandarin
Anglais
Espagnol
Hindi
Français
Portugais
Malaisie/Indo
Arabe
Russe
Bengali

350 milliards
1,175 milliard
1,140 milliard
689 millions
514 millions
305 millions
270 millions
270 millions
235 millions
219 millions

Il y aurait 6 703 langues parlées à travers le monde.



Population mondiale
7,4 milliards en 2017

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10


Chine
Inde
États-Unis
Indonésie
Pakistan
Brésil
Nigéria
Bangladesh
Russie
Japon


1,41 milliard
1,35 milliard
328 millions
266 millions
208 millions
207 millions
190 millions
160 millions
147 millions
127 millions



Opinions - archives




Divertissement au quotidien

Quart d'heure quotidien      Santé au hasard      Histoire au hasard



Au Québec, on donne du lait aux enfants riches et du cola aux enfants pauvres.

En spécial chez IGA : 2 L de lait 4,00$, 2L de coke, 1,79$.


pause




Une opinion


Je déteste les discussions: elles vous font parfois changer d'avis. (Oscar Wilde)



Routes du Québec dans un état lamentable


15 juin 2019

Le problème n'est pas le nombre insuffisant de milliards investis dans les routes. Le problème est la mauvaise qualité de l'asphalte. Les entrepreneurs sont morts de rire.

Chaque année, un article dans les journaux nous annonce la découverte d'asphalte plus robuste. Puis... néant.



Information compromettante provenant d'un pays étranger


14 juin 2019

Trump revient sur son dernier tweet controversé pour dire qu'il signalerait aux autorités si une puissance étrangère lui fournissait des informations compromettantes sur un rival. Ce qu'il ne dit pas c'est que les journaux en seraient aussi informés.

Imaginons les démocrates recevoir d'un pays étranger une information compromettante sur Trump. Tout comme Trump, ils informeraient le FBI et, bien sûr, les journaux.

La politique c'est crasse. Un parti politique sans crasse n'est jamais élu.



Quelle est la différence entre utiliser le bâillon et ne pas l'utiliser ?


13 juin 2019

Le résultat sera le même, bâillon ou pas. Que l'on discute pendant cinq mois ou cinq jours, les projets de loi passeront puisque le parti au pouvoir, avec 75 députés, est majoritaire,

De 1985 à 2015, le PLQ a utilisé le bâillon 79 fois, le PQ, 70 fois. C'est un outil qui choque quand on est dans l'opposition, mais qui semble correct lorsqu'on est au pouvoir.



Droit à l'avortement


31 mai 2019

pauseSi les touristes pouvaient éviter les États ayant voté une loi archaïque sur l'avortement, cela ferait bien plaisir aux États qui croient que la décision d'avorter n'appartient qu'à la femme.

Ceux qui sont contre l'avortement ont le droit d'expliquer leur point de vue et de manifester, mais ce n'est sûrement pas avec une loi contraignante qu'ils convaincront les gens.




Le Sénat canadien


29 mai 2019

pauseJe croirai à une certaine efficacité du Sénat lorsque les sénateurs seront nommés par les provinces. Sinon on ferme boutique et l'on économise 114 millions de dollars.






La taxe de carbone


5 mai 2019

La taxe de carbone est une façon déguisée de permettre à l'industrie pétrolière de continuer à polluer. En prime pour ces compagnies, c'est le consommateur qui paie la taxe de carbone à la pompe.

On nous dit que cet argent est distribué aux entreprises qui réduisent leur taux de pollution. On donne de l'argent à des hommes d'affaires qui sont experts en manipulation de chiffres, toujours dans le but de s'emplir les poches.

Le principe est excellent, mais je n'ai pas confiance aux hommes d'affaires ni aux politiciens surtout avec la nouvelle mode : les pots-de-vin sont devenus acceptables. Un petit bonheur pour les distributeurs et les receveurs de pots-de-vin.



Les temps changent


12 avril 2019

Les jeux vidéos ont envahi le monde de l'enfance. Aujourd'hui, la punition n'est plus d'aller dans sa chambre, mais d'aller jouer dehors.



Les signes religieux chez les enseignants québécois


7 avril

Le projet de loi 21 prévoit, entre autres, interdire de porter des signes religieux aux enseignants du primaire et du secondaire du secteur public .

Alain Fortier, président de la Fédération des commissions scolaires soutient « qu'il s'agit là d'une solution législative à un problème inexistant. » Alors, attendons que cela devienne un problème. Quand ce sera un problème, les Fortier et compagnie diront qu'il est trop tard, qu'on aurait dû intervenir avant.



Certains Québécois d'accord avec l'ingérence politique dans la justice


3 avril 2019

Certains Québécois et certains visages à deux faces veulent tellement sauver SNC-Lavalin qu'ils se contredisent sans gêne. D'un côté, les Québécois se sont toujours plaints de l'ingérence politique dans la justice. Rappelez-vous les rumeurs (avérées vraies ou fausses) sur Charest, entre autres avec l'UPAC. Rappelez-vous les accusations de pots-de-vin reçus par des élus et des fonctionnaires (avérés vrais ou faux). Eh bien, aujourd'hui ces Québécois sont d'accord avec les pots-de-vin.

À Ottawa, les Québécois sont "pour" l'ingérence politique dans la justice. Que l'ex-ministre de la Justice ait pris la mauvaise décision, là n'est pas la question. On parle d'INGÉRENCE DANS LA JUSTICE. Je me demande si ces mêmes Québécois auraient réagi de la même façon si la compagnie n'était pas située au Québec ?

On dit que l'enregistrement n'était pas éthique, mais on évite de dire que cet enregistrement est la preuve de l'ingérence. Cela me fait penser aux courriels d''Hillary Clinton dévoilés illégalement. Les gens de mauvaise foi pointaient l'illégalité et ignoraient volontairement ce qui a été découvert dans ces courriels.

Heureusement que ce ne sont pas tous les Québécois qui embarquent dans l'hypocrisie de Trudeau.



Finalement, les Boeing 737 Max ne sont plus autorisés dans le ciel du Canada


13 mars 2019

pauseL'accident d'avion a eu lieu dimanche. Plusieurs pays avaient des doutes et ont décidé d'interdire ces avions temporairement. Marc Garneau a préféré attendre l'opinion des experts. Ce n'est que mercredi qu'il a l'opinion des experts. Il décide alors d'interdire ces avions. Autrement dit, depuis dimanche, il disait au voyageur, on n'est pas certain pour votre sécurité, mais prenez le risque. Monsieur Garneau, un doute aurait été bien suffisant ; il s'agit de la vie de plusieurs personnes.



SNC-Lavalin : au risque de me répéter


8 mars 2019

L'avis sur les conséquences potentielles d'une condamnation au criminel pour SNC-Lavalin aurait été caché. Bien sûr qu'il y a des conséquences. Le problème n'est pas là. Le problème est L'INGÉRENCE des politiciens dans la justice. Quelles sont plutôt les conséquences potentielles de cette ingérence ? Sachant qu'il y a et aura toujours un certain degré de corruption dans le monde politique, les conséquences sont évidentes.

Monsieur Untel a tué une personne dans un accident d'auto alors qu'il était ivre. S'il fait de la prison, sa femme et ses quatre enfants n'auront plus le revenu du père. Alors, pourquoi ne pas lui donner une simple amende à la demande du premier ministre ?

La perte de 9 000 emplois est une fausse excuse. Au Québec, il se perd autant d'emplois qu'ils s'en créent. Il y a pénurie d'employés dans le domaine de la construction.

Accepter de ne donner qu'une amende pour éviter un procès, c'est de rendre officiellement et ouvertement acceptable la distribution de pots-de-vin et de l'autre côté, tous ces doigts croches qui les reçoivent.

Si c'est correct pour vous, alors vous devriez vous mettre à genou devant Charest et son gouvernement qu'on disait corrompu. Vous devriez aussi dire merci à feu Porter pour avoir accepté le pot-de-vin de SNC-Lavalin.

Heureusement que la majorité des Québécois sont conséquents. Tous les Québécois qui réclamaient la tête du corrompu Porter sont donc d'accord que SNC-Lavalin soit poursuivie au criminel. Quand je dis tous les Québécois, il faut enlever les grandes gueules qui tiraient (avec raison) sur Porter mais qui sont d'accord pour une simple amende aux compagnies qui distribuent les pots-de-vin.



Le scandale SNC-Lavalin


27 février 2019

Le scandale dans cette histoire n'est pas le fait d'éviter un procès pour SNC-Lavalin puisque c'est légal. Le procureur général peut choisir légalement.

Le scandale est la rétrogradation de Jody Wilson-Raybould parce qu'elle aurait choisi le procès au lieu de l'amende. Autrement dit, on te suggère d'éviter le procès pour Lavalin, mais c'est toi qui choisis. Si tu choisis le procès, tu perds ton poste.

On peut bien être en désaccord avec sa décision, mais pas avec la raison de sa rétrogradation. J'ai l'impression qu'elle ne pourra pas dévoiler la raison de cette démission.



SNC-Lavalin


23 février 2019

D'un côté, les Québécois lapidaient (avec raison) Arthur Porter et son associé pour avoir reçu des pots-de-vin de SNC-Lavalin. De l'autre côté, on dit que la compagnie ne doit pas avoir de dossiers criminels, même après avoir offert des pots-de-vin à gauche et à droite pendant des années.

Avis aux entreprises du Québec : la porte aux pots-de-vin est ouverte. Distribuez.

La première excuse est la perte de nombreux emplois. Lorsqu'une entreprise-monument s'écroule, une autre entreprise prend sa place et ses employés.

La deuxième excuse est que d'autres pays ne poursuivent pas pour ce genre de délit. Le coupable n'a qu'à payer une amende. Compte tenu des dizaines de millions facilement semés en pots-de-vin, une forte amende n'est pas un problème, on se remboursera au prochain pot-de-vin.



La maternelle à quatre ans


19 février 2019

pauseOn se base sur le fait que les CPE n'ont rien changé au décrochage scolaire. La maternelle à quatre ans non plus. Un enfant ne se met pas à détester l'école à quatre ans.

Croyez-vous réellement que l'on détectera les futurs décrocheurs à la maternelle quatre ans ? Ridicule. On découvrira quelques cas difficiles (les turbulents, les insoumis), comme on les découvre à la maternelle cinq ans. Ce n'est sûrement qu'une minorité du nombre de décrochages. Le coût n'en vaut pas la chandelle.

Même avec une maternelle à l'âge de 4 ans dans ses bagages, un adolescent qui tourne mal à cause de mauvais amis, mauvais parents ou de problèmes de drogues décrochera comme la majorité des décrocheurs.



L'aide à mourir


15 février 2019

Le suicide est légal, mais cloué dans un lit, vous n'aurez pas les moyens de le faire sans l'aide de quelqu'un. Donc un « bien portant physiquement » peut se suicider, mais pas un « impotent ».

Le prétexte pour ceux qui sont contre l'aide à mourir est qu'un jour d'autres décideront de l'heure de votre mort pour vous. Comme si les médecins deviendront des tueurs à gages payés par le gouvernement. Ridicule.



La CAQ se fait dire non par Ottawa


9 février

Le PLQ au pouvoir ne demandait rien au fédéral. Il n'obtenait rien. LA CAQ au pouvoir a plusieurs demandes au fédéral. Il n'obtiendra rien.

Ça ressemble à la blague de Coluche : La dictature c'est « ferme ta gueule » ; la démocratie c'est « cause toujours ».



«Qu’ils mangent de la m... !» – Mike Ward


17 janvier 2019

«L’humoriste Mike Ward a durement critiqué la Commission des droits de la personne mercredi, juste après son audience visant à faire annuler sa condamnation pour avoir discriminé le jeune chanteur handicapé Jérémy Gabriel.» JdM

Au nom de la liberté d'expression, Mike Ward a le droit de blesser une personne tous les soirs pendant des mois. J'ai donc le droit de répéter ce commentaire, chaque fois que j'en ai la chance.

Dans la cour d'école, c'est de l'intimidation. Sur la scène, c'est de l'humour. En 2010, Jérémy Gabriel avait 13 ans.

L'intimidation dans la cour d'école se défend-elle par la liberté d'expression ? Devons-nous tolérer les messages blessants dans les réseaux sociaux au nom de la liberté d'expression ?

Si Ward s'en prenait à un enfant d'une famille riche, ça pourrait coûter cher. Dans la cour d'école, les lâches s'en prennent toujours aux plus vulnérables. Ward fait la même chose sur scène.

C'est trop facile de dire n'importe quoi. Si ça ne passe pas, on s'excuse ou pire, on ne s'excuse pas comme Ward en espérant que personne n'ait les moyens de le poursuivre. Ward le confirme en se plaignant que ce soit la Commission des droits de la personne (elle a les moyens) qui le poursuive au nom du jeune chanteur.

Je ne suis pas inquiet pour Ward, il y a un public pour ce genre de méchanceté. Chaque torchon trouve sa guenille. Je dis qu'il dépasse mes bornes dans certaines blagues. La liberté tout court permet aussi au public de ne plus assister à son spectacle. Des humoristes au Québec, il y en a treize à la douzaine. J'ai le choix.

Blesser une personne pour en faire rire d'autres, ce n'est pas de l'humour mais de la méchanceté.


Rappel : Mike Ward a été condamné à payer 42 000 $. Juge Hugues : « Un humoriste ne peut agir uniquement en fonction des rires de son public ; il doit aussi tenir compte des droits fondamentaux des personnes victimes de ses blagues ». Ward a décidé d'aller en appel. J'ai décidé de maintenir cet article.







Lecture quotidienne

Déserts


Les déserts couvrent 50 millions de km2, soit le tiers environ de la surface des continents. Le désert est une région caractérisée par la sécheresse. La faiblesse des précipitations, la forte chaleur et la fréquence du vent favorisent cette sécheresse.

Là où il ne pleut pas beaucoup, les terres sont déjà fragiles, mais en les exploitant, on les entraîne à la perte des sols. Le taux de reboisement en Afrique du Sud est seulement de 8%, alors que les normes sont de 15 à 20%. Le désert avance à grands pas. Les Africains ont perdu 650 000 km2 de terres en 50 ans.

Des végétaux, certaines espèces animales, et parfois même des peuplades d’hommes sédentaires ou nomades s’adaptent avec succès à ce climat. Dans les déserts peuvent se développer de très grandes villes : Le Caire, Téhéran, Jérusalem, Damas, La Mecque, Koweït (Ville), mais aussi Phœnix, Las Vegas. Au total, de 10 à 15 % de la population mondiale vit dans les déserts.


DÉSERTS IMPORTANTS

Afrique

au nord : Sahara, 8 millions de km2
au sud : Kalahari, 1,2 millions de km2

Amérique du Nord
Nevada, Mojave et Gila, 1 million de km2

Amérique du Sud
Patagonie, 900 000 km2
Atacama, 215 000 km2

Asie
Rub' al Khali, 650 000 km2
Karakoum, 300 000 km2
Kizilkoum, 230 000 km2
Le désert de Gobie, 1,1 millions de km2
Le désert de Thar, 120 000 km2
Le Grand désert salé et
Le désert de Lut, 400 000 km2

Australie
Les déserts d'Australie, 1,9 millions de km2

de Pierre Bérard


À demain




L'Assembée nationale 2018

Sur les 125 députés de l'Assemblée, 67 ont été élus pour le première fois.

CAQ, 75 députés, 37% des votes

  • Agnès Grondin, Argenteuil
  • André Bachand, Richmond
  • Andrée Laforest, Chicoutimi
    Ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, ministre de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean
  • André Lamontagne, Johnson
    Ministre de l'Agriculture, des Pêches, ministre responsable du Centre-du-Québec
  • Benoit Charette, Deux-Montagnes
  • Caroline Proulx, Berthier
    Ministre du Tourisme
  • Chantale Jeannotte, Labelle
  • Chantal Rouleau, Pointe-aux-Trembles
    Ministre déléguée aux Transports, ministre responsable de la métropole et de la région de Montréal
  • Chantal Soucy, Saint-Hyacinthe
  • Christian Dubé, La Prairie
    Ministre responsable de l'Administration gouvernementale, président du Conseil du Trésor et ministre responsable de la Montérégie
  • Christopher Skeete, Sainte-Rose
  • Claire Isabelle, Huntingdon
  • Claire Samson, Iberville
  • Claude Reid, Beauharnois
  • Danielle McCann, Sanguinet
    Ministre de la Santé et des Services sociaux
  • Denis Lamothe, Ungava
  • Denis Tardif, Rivière-du-Loup-Témiscouata
  • Donald Martel, Nicolet-Bécancour
  • Émilie Foster, Charlevoix
  • Éric Caire, La Peltrie
    Ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale
  • Éric Girard, Groulx
    Ministre des Finances et ministre responsable de la région de Laval
  • Éric Girard, Lac-Saint-Jean
  • Éric Lefebvre, Arthabaska
  • François Bonnardel, Granby
    Ministre des Transports, ministre responsable de la région de l'Estrie
  • François Jacques, Mégantic
  • François Legault, L'Assomption
    Premier ministre
  • François Paradis, Lévis
  • François Tremblay, Dubuc
  • Geneviève Guilbault, Louis-Hébert
    Vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la Capitale-Nationale
  • Geneviève Hébert, Saint-François
  • Gilles Bélanger, Orford
  • Ian Lafrenière, Vachon
  • Isabelle Charest, Brome-Missisquoi
    Ministre déléguée à l'Éducation
  • Isabelle Lecours, Lotbinière-Frontenac
  • Jean-Bernard Émond, Richelieu
  • Jean Boulet, Trois-Rivières
    Ministre de Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la Mauricie
  • Jean-François Roberge, Chambly
    Ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur
  • Jean-François Simard, Montmorency
  • Jonatan Julien, Charlesbourg
    Ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord
  • Lise Lavallée, Repentigny
  • Lionel Carmant, Taillon
    Ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux
  • Louis-Charles Thouin, Rousseau
  • Louis Lemieux, Saint-Jean
  • Luc Provençal, Beauce-Nord
  • Lucie Lecours, Les Plaines
  • Marc Picard, Chutes-de-la-Chaudière
  • Marguerite Blais, Prévost
    Ministre responsable des Aînés et des Proches aidants
  • Marie-Chantal Chassé, Châteauguay
    Ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
  • Marie-Eve Proulx, Côte-du-Sud
    Ministre déléguée au Développement économique régional, ministre de Chaudière-Appalaches, Bas-Saint-Laurent, Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine
  • Marie-Louise Tardif, Laviolette-Saint-Maurice
  • Marilyne Picard, Soulanges
  • Mario Asselin, Vanier-Les Rivières
  • Mario Laframboise, Blainville
  • Mathieu Lacombe, Papineau
    Ministre de la Famille, ministre responsable de la région de l'Outaouais
  • Mathieu Lemay, Masson
  • Mathieu Lévesque, Chapleau
  • Nadine Girault, Bertrand
    Ministre des Relations internationales et de la Francophonie
  • Nancy Guillemette, Roberval
  • Nathalie Roy, Montarville
    Ministre de la Culture et des Communications et de la Langue française
  • Pierre Dufour, Abitibi-Est
    Ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec
  • Pierre Fitzgibbon, Terrebonne
    Ministre de l'Économie et de l'Innovation, ministre responsable de la région de Lanaudière
  • Richard Campeau, Bourget
  • Robert Bussière, Gatineau
  • Samuel Poulin, Beauce-Sud
  • Sébastien Schneeberger, Drummond-Bois-Francs
  • Simon Allaire, Maskinongé
  • Simon Jolin-Barrette, Borduas
    Leader parlementaire, ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion
  • Sonia LeBel, Champlain
    Ministre de la Justice, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, ministre responsable de la Condition féminine
  • Stéphanie Lachance, Bellechasse
  • Suzanne Blais, Abitibi-Ouest
  • Suzanne Dansereau, Verchères
  • Sylvain Lévesque, Chauveau
  • Sylvie D'Amours, Mirabel
    Ministre responsable des Affaires autochtones, ministre responsable de la région des Laurentides
  • Vincent Caron, Portneuf
  • Youri Chassin, Saint-Jérôme

PLQ, 29 députés, 25% des votes

  • André Fortin, Pontiac
    Santé, Santé publique et Vitalité des régions
  • Carlos Leitão, Robert-Baldwin
    Finances
  • Christine St-Pierre, Acadie
    Sécurité publique
  • David Birnbaum, D'arcy-McGee
    Affaires autochtones
  • Dominique Anglade, Saint-Henri-Sainte-Anne
    Économie et Immigration
  • Enrico Ciccone, Marquette
    Sports, Loisirs et Saines habitudes de vie
  • Filomena Rotiroti, Jeanne-Mance-Viger
    Présidente du caucus
  • Francine Charbonneau, Mille-Îles
    Aînés, Proches aidants et Lutte contre l'intimidation
  • Frantz Benjamin, Viau
    Dossiers Jeunesse
  • Gaétan Barrette, Lapinière
    Conseil du trésor et Transports
  • Gregory Kelley, Jacques-Cartier
    Relations avec les Québécois d'expression anglaise
  • Hélène David, Marguerite-Bourgeois
    Services sociaux, Laïcité et Condition féminine
  • Isabelle Melançon, Verdun Culture
    Culture, Communications et Protection de la langue française, Leader parlementaire adjointe
  • Jean Rousselle, Vimont
    Travail, Éthique et Intégrité des marchés publics
  • Jennifer Maccarone, Wesrmount-Saint-Louis
    Famille
  • Kathleen Weil, Notre-Dame-de-Grâce
    Relations canadiennes et Francophonie canadienne
  • Lise Thériault, Anjou-Louis-Riel
    Habitation et Protection des consommateurs
  • Marc Tanguay, Laspanaine
    Justice et Accès à l'information
  • Marie-Claude Nichols, Vaudreuil
    Affaires municipales
  • Marie Montpetit, Maurice-Richard
    Environnement, Lutte contre les changements climatiques et Agriculture
  • Marwah Rizqy, Saint-Laurent
    Éducation, Enseignement supérieur et Stratégie numérique
  • Maryse Gaudreault, Hull
    Tourisme
  • Monique Sauvé, Fabre
    Emploi et Solidarité sociale
  • Monsef Derraji, Nelligan
    PME et Innovation
  • Nicole Ménard, Laporte
    Whip
  • Paule Robitaille, Bourassa-Sauvé
    Relations internationales et Francophoni
  • Pierre Arcand, Mont-Royal-Outremont
    Chef par intérim et Métropole
  • Saul Polo, Laval-des-Rapides Énergie
    Ressources naturelles, Forêts, Faune et Parcs
  • Sébastien Proulx, Jean-Talon
    Capitale-Nationale et Institutions démocratiques, Leader parlementaire

QS, 10 députés, 16% des votes

  • Alexandre Leduc, Hochelaga-Maisonneuve
    Justice sociale et sécurité publique (travail, solidarité sociale, justice, sécurité publique)
  • Andrés Spanecilla, Laurier-Dorion
    Immigration, interculturalisme et logement (immigration, diversité et inclusion, logement et habitation)
  • Catherine Dorion, Taschereau
    Culture nationale, affaires internationales et solidarité intergénérationnelle (culture, communications et langue française, francophonie, relations et solidarité internationales, jeunesse, aînés)
  • Christine Labrie, Sherbrooke
    Éducation, de famille et condition féminine (éducation, sport et loisir, famille, condition féminine)
  • Émilise Lessard-Therrien, Rouyn-Noranda-Témiscamingue
    Développement et vitalité des territoires (agriculture, pêcheries et alimentation, forêts, faune et parcs, ressources naturelles, tourisme, affaires municipales, développement régional)
  • Gabriel Nadeau-Dubois, Gouin
    Porte-parole, leader parlementaire, éthique, éducation supérieure
  • Manon Massé, Sainte-Marie-Saint-Jacques
    Porte-parole, chef parlementaire, affaires autochtones, changements climatiques, réforme du mode de scrutin
  • Ruba Ghazal, Mercier
    Transition économique et écologique (environnement, économie, transport, énergie, science)
  • Sol Zanetti, Jean-Lesage
    Santé, services sociaux, indépendance et réforme démocratique (santé et services sociaux, souveraineté, institutions démocratiques, relations intergouvernementales canadiennes)
  • Vincent Marissal, Rosemont
    Justice fiscale et services publics (finances, fiscalité, Conseil du trésor, revenu)

PQ, 9 députés, 17% des votes

  • Harold LeBel, Rimouski
    Whip et président du caucus, Aînés et proches aidants, Travail, emploi, solidarité sociale, lutte contre la pauvreté et retraite, Culture, communications et langue française, Habitation
  • Joël Arseneau, Îles-de-la-Madeleine
    Relations internationales et Francophonie, Pêcheries et mariculture, Stratégie maritime
  • Lorraine Richard, Duplessis
    Sécurité publique, Ressources naturelles et développement nordique, Services sociaux
  • Martin Ouellet, René-Lévesque
    Leader parlementaire, Finances, Conseil du trésor et stratégie numérique, PME, Régions
  • Méganne Perry-Mélançon, Gaspé
    Tourisme, Sport, loisirs et saines habitudes de vie, Jeunesse
  • Pascal Bérubé, Matane-Matapédia
    Chef par intérim, dossier de la laïcité et Capitale nationale
  • Sylvain Gaudreault, Jonquière
    Santé, Environnement et lutte contre les changements climatiques, Énergie
  • Sylvain Roy, Bonaventure
    Enseignement supérieur, Affaires municipales, Agriculture et alimentation, Forêts, faune et parcs, Affaires autochtones
  • Véronique Hivon, Joliette
    Éducation et famille, Justice, Relations Québec-Canada, Accès à l'information, Soins de fin de vie

Indépendant

  • Guy Ouellette, Chomedey
  • Catherine Fournier, Marie-Victorin


  • Le président du caucus dirige les délibérations du caucus de son groupe parlementaire.
  • Le whip assure la cohésion et l'assiduité au sein de ce groupe.
  • Le leader parlementaire est le principal stratège. Il conseille le groupe en matière de procédure parlementaire.








 
Le cerisier qui fleurit en hiver est un imbécile.
 
      pause
pause


Mentions légales, information sur les cookies
/pause/