La pause quotidienne 2002Promesses électorales 2018 - QuébecAccueil     






Santé importance 30% (Boussole électorale de R-C)
PLQ CAQ PQ QS

  • Un crédit d'impôt pouvant atteindre 2400 $ pour les proches aidants qui effectuent des travaux afin d'accueillir un aîné dans leur domicile.
  • Offrir un service de répit pour les aidants de personnes souffrant de maladies graves.
  • Ouvrir 1500 nouvelles places en Centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), dont 500 places pour les personnes de moins de 65 ans qui doivent vivre en CHSLD.
  • Les tarifs de stationnement d'hôpitaux sera plafonner à 7 $ et gratuit pour ceux qui suivent un traitement. Le stationnement sera gratuit pour les visiteurs des aînés dans les CHSLD.
  • Augmentation annuelle de 4,2 % des dépenses en santé.
  • Environ 10 000 familles verront leur supplément pour enfant handicapé passer de 2304 $ à 5904 $ par année.
  • Les enfants handicapées inaptes à l’emploi toucheront un revenu de base d'environ 18 000 $ par année dès l’âge de 18 ans.
  • Obliger les médecins de famille à prendre 900 000 patients de plus d'ici 2022.
  • Sanctionner les médecins qui ne prennent pas assez de nouveaux patients.
  • Élargir la couverture dentaire aux 10-16 ans.
  • Ouvrir 25 supercliniques supplémentaires. Il y en a 49 présentement.

  • Rétablir la gratuité pour le premier cycle de fécondation in vitro.
  • Doubler le crédit d'impôt de proches aidants jusqu'à concurrence de 2500 $ d'ici 2022. Injecter 15 millions $ par année pour reconduire le Fonds de soutien aux proches aidants dès 2021.
  • Embaucher du personnel pour les soins et les services d'aide à domicile.
  • Mieux rémunérer les médecins de famille qui veulent faire davantage de soins à domicile.
  • Augmenter l’accès aux soins palliatifs à la maison.
  • Promet d'égaler l'engagement libéral d'investir 35 millions $ pour la création d'un programme d'aide aux familles d'enfants handicapés, et ajoute 22 millions $ de plus par année dans le programme d'aide financière dédié aux familles d'enfants mineurs lourdement handicapés.
  • Établir un équilibre entre l'aide financière versée aux familles naturelles par rapport aux familles d'accueil.
  • Chaque patient pourra consulter un médecin de famille ou une super infirmière le jour même où il en fait la demande ou le lendemain, donc en moins de 36 heures. À réaliser dans le premier mandat selon monsieur Legault.
  • La CAQ cesserait la construction des CHSLD et se tournerait vers les «maisons des aînés».70 à 130 petites unités climatisées, allées extérieures, verdure, «repas variés» et du personnel «assez nombreux».
  • Les médecins auraient un nombre déterminé de patients pour lesquels ils recevraient une rémunération fixe.
  • Il augmentera rapidement l’âge légal pour consommer du cannabis de 18 à 21 ans.

  • Rendre les CLSC accessibles au public en tout temps, la nuit comme en fin de semaine.
  • Mettre 10M$ rapidement en fonds d’urgence pour réduire les ratios patients par infirmière là où c’est le pire.
  • Rétablir la couverture publique du premier cycle de la fertilisation in vitro.
  • Climatiser les CHSLD (pas les chambres, mais une grande pièce commune) d'ici l'été 2019. Augmenter le nombre d'infirmières, de préposés et d'autres professionnels.
  • Ne pas donner de chèques supplémentaires aux médecins spécialistes.

  • Gratuité complète des soins dentaires pour les personnes âgées moins de 18 ans et les bénéficiaires de l'aide sociale, sauf pour les soins esthétiques. Pour les adultes, une couverture à 80 % des soins en prévention et à 60 % des soins en réparation.
  • Mettre 250 millions $ par année pour soutenir les proches aidants en services et en aide financière.
  • Remboursement des paires de lunettes ou des lentilles cornéennes pour les mineurs jusqu'à concurrence de 250 $, et ce, tous les deux ans.
  • Réduire le salaire des médecins spécialistes de 12% pour économiser 900 millions.



Éducation importance 24% (Boussole électorale de R-C)
PLQ CAQ PQ QS

  • Abolir les frais de scolarité pour les étudiants inscrits à une formation technique à temps partiel menant à l'obtention d'un diplôme d'études collégiales (DEC).
  • Réviser la formation des étudiants au bac en enseignement et éliminer les six premiers échelons salariaux de la profession.
  • Accélérer la rénovation et l'agrandissement des écoles.
  • Ajouter une 2e personne aux classes préscolaires et en première année du primaire.
  • Rendre «l’environnement d’apprentissage» obligatoire jusqu’à 18 ans.

  • Legault promet que nos écoles seront les « plus belles au monde », même s'il prévoit investir dans les écoles beaucoup moins que les libéraux.
  • Deux sorties culturelles par année pour les enfants des niveaux préscolaire, primaire et secondaire.
  • Plus de livres aux bibliothèques scolaires.
  • La maternelle dès l'âge de 4 ans. Ceci libérera 50 000 places en garderie.

  • Un étudiant qui fréquente un cégep anglophone et qui refuserait d'aller suivre une session entière dans un établissement collégial francophone ne décrocherait pas son diplôme.
  • En plus des lunchs à petit prix, les parents auront le choix entre s'inscrire au forfait «tout prêt», ou prendre les 100 $ actuellement offerts pour les fournitures scolaires et faire leurs achats eux-mêmes.
  • Investir massivement dans les infrastructures scolaires.

  • Éducation gratuite du CPE au doctorat.
  • Offrir quatre sorties culturelles par année scolaire aux élèves d’âge primaire et secondaire afin de favoriser l’accès à la culture.
  • Ajouter 1,6 milliard $ dans le budget des rénovations et constructions d’écoles.
  • Embaucher 2100 nouveaux professeurs et 2300 professionnels supplémentaires.
  • Hausser le salaire des enseignants et réduire le nombre d'élèves par classe.
  • Fin du financement public des écoles privées.




Économie importance 21% (Boussole électorale de R-C)
PLQ CAQ PQ QS

  • Forcer les fournisseurs étrangers de biens corporels comme Amazon à payer des taxes au Québec.
  • Transférer un point de pourcentage de la TVQ aux municipalités.
  • Maintenir l’équilibre budgétaire au cours des quatre prochaines années.
  • Augmenter les dépenses en éducation d’au moins 4 % par année et d’un «minimum» de 4,2 % en santé.
  • Ajouter 1 milliard de dollars par année, entre autres pour rénover des écoles et en construire de nouvelles.
  • Maintenir les versements au Fonds des générations. Les versements à la dette en provenance de ce fonds seraient de 2 G$ par année jusqu’en 2023.
  • Transport en commun gratuit pour tous les étudiants à temps plein ainsi que les aînés.
  • Instaurer une carte d'accès universelle permettant d'utiliser différents services de transport comme l'autobus, le train ainsi que les vélos en libre-service.
  • Injecter 15 millions $ par année pendant cinq ans pour favoriser la rétention des travailleurs venus de l'étranger.
  • Réclame de gérer le programme fédéral de travailleurs temporaires étrangers. Il déplore que les employeurs frappés par la pénurie de main-d'oeuvre soient aux prises avec des tracasseries administratives imposées par le fédéral et datant d'une autre époque.
  • Une série d'engagements pour aider les jeunes agriculteurs, dont réviser les programmes de la Financière agricole.
  • Bonifier la rente de retraite pour les ainés qui travaillent. Les aînés qui choisiront de demeurer à la maison auront plus de moyens.
  • Promet plus de pouvoir aux régions en relocalisant les directions de plusieurs ministères en région.
  • Amélioration des routes d’accès aux petites municipalités et petits villages du comté de Roberval.
  • Un troisième lien autoroutier entre les villes de Québec et de Lévis et un projet de transport collectif de la ville de Lévis, de leur conception jusqu'à leur mise en service.
  • Un montant de 300 $ sera accordé dès 2018 aux familles gagnant 75 000 $ et moins par an.

  • Rembourser 10 milliards $ sur la dette d'ici le printemps prochain et présenter des budgets équilibrés.
  • Imposer à tous les organismes gouvernementaux un plancher d’achat québécois et bonifier le programme de rabais d’électricité offert pour les producteurs en serre.
  • On a des barrages, on peut en ajouter. M. Legault estime que les surplus d'électricité vont disparaître d’ici 15 ans. Cependant, il n'y aura pas de construction tant que des ententes payantes n’auront pas été signées.
  • Alléger la lourde bureaucratie pour les entrepreneurs.
  • Abolir 5000 postes de la fonction publique dès un premier mandat.
  • Un crédit d'impôt jusqu'à 1216 $ de plus par enfant par année pour un 2e ou 3e enfant.
  • Uniformiser la taxe scolaire. Présentement, elle varie selon les régions.

  • Introduire une certification «Fabriqué au Québec» pour tous les produits d'ici (vêtements, meubles, produits industriels, etc.).
  • Introduire des critères environnementaux, linguistiques et de respect des droits des travailleurs dans les appels d’offres du gouvernement. Abolir la règle du plus bas soumissionnaire.
  • Un gouvernement péquiste élu va exiger d'Ottawa la réelle part du Québec dans les investissements fédéraux.
  • Aller chercher 4 milliards$ en gelant la rémunération des omnipraticiens et des médecins spécialistes, en plus d’interdire leur incorporation.
  • Ajouter 10 G$ sur 10 ans au Plan québécois des infrastructures, dont 4 G$ dès le premier budget pour les infrastructures en transports collectif.
  • Projet-pilote d’un revenu minimum garanti.
  • Prestations d’aide sociale passeraient de 648 $ à 1063 $ et de 1035 $ à 1500 $ s'il y a contraintes sévèves.
  • Taxer les salaires des hauts dirigeants qui dépassent de plus de 30 fois le salaire moyen des employés d’une entreprise.
  • Taxe sur les profits détournés des multinationales. (lutte à l'évasion fiscale)
  • TVQ appliquée sur tous les biens étrangers achetés en ligne.
  • Protéger les citoyens des cartels dont les pratiques commerciales injustes poussent les prix, comme celui de l'essence à la pompe.
  • Créer un "institut des alcools" pour aider brasseurs, vignerons et distillateurs du Québec à innover.
  • Aider les jeunes à affronter les "phénomènes" de toutes sortes, dont celui de la spéculation pour les terres agricoles.
  • Augmenter le salaire minimum à 15 $ l'heure, de façon progressive, d'ici quatre ans.
  • Laisser chaque région contrôler la totalité des fonds de développement économique.
  • Aider ceux qui vivent en région et qui paient fort cher leurs billets d'avion en faisant échec aux monopoles qui font gonfler les prix.
  • Allongement de la ligne du Train de l’Est jusqu’à Joliette.

  • Nationaliser les mines de lithium pour rapatrier au Québec la production de batteries.
  • Rapatrier de larges pans de la production industrielle plus près des consommateurs afin de diminuer la pollution causée par les transports et créer plus d'emplois pour le Québec.
  • Imposer une durée de vie minimale de 10 ans pour la plupart des produits.
  • Racheter les actifs des compagnies privées et créer à partir des réseaux actuels un service de transport interurbain abordable et bien implanté partout sur le territoire.
  • Prolongement de toutes les lignes du métro, une nouvelle ligne rose et un tramway. Cette promesse coûtera 25 milliards $ sur 12 ans.
  • Modifier le Code du bâtiment pour assurer que toute nouvelle construction du secteur non résidentiel comprenne une structure en bois afin d'aider l'industrie du bois d'oeuvre.
  • Salaire minimum à 15 $. Un gouvernement QS verserait 500 millions $ sur cinq ans à certaines entreprises pour leur permettre d’absorber le choc.
  • Promet un budget équilibré à la fin d’un premier mandat.
  • Hausser l'impôt des riches. Cela toucherait les citoyens dont le revenu annuel s'élève à plus de 97 000 $.
  • Québec solidaire, contre la construction d'un troisième pont, promet de diminuer de moitié les tarifs de transport en commun en ville.
  • Remettre «plus d’argent dans les poches des Québécois», en allant piger dans celles «des pharmaceutiques, des médecins spécialistes et des amateurs de paradis fiscaux».




Environnement importance 16% (Boussole électorale de R-C)
PLQ CAQ PQ QS

  • Augmenter le soutien gouvernemental pour l'achat d'un véhicule électrique, De 8 000 $ à 9 000 $ pour l'auto et de 600 $ à 800 $ pour la borne à domicile.

  • 200 millions $ réservé à la décontamination des terrains vacants contaminés par les raffineries dans l'Est de Montréal.
  • Faire le ménage dans le Fonds vert et investir davantage en transport collectif.

  • Aucun nouveau projet d'hydrocarbures ne sera autorisé et les permis d'exploration et d'exploitation seront graduellement retirés.
  • Augmenter le financement pour les aliments biologiques.
  • Régler les problèmes de sols contaminés et mieux encadrer les éventuelles décontaminations.
  • Lancer une application mobile pour mettre en contact des automobilistes qui offrent du covoiturage. Le gouvernement verserait 4 $ aux conducteurs et aux passagers.
  • Favoriser l'installation de serres sur les édifices en milieu urbain.

  • Utiliser les versements de 12,5 milliards $ prévus par l'actuel gouvernement libéral au Fonds des générations pour financer la lutte contre les changements climatiques grâce à la construction d'infrastructures vertes.
  • Mieux exploiter les résidus forestiers et agricoles. Le secteur manufacturier doit réduire sa dépendance au mazout et au charbon.
  • Protéger 10 % des aires marines.
  • Interdire la vente de véhicules à essence dès 2030.
  • Investir 7,6 milliards $ de plus en transport collectif.




Divers
PLQ CAQ PQ QS

  • Couillard exclut l'idée de fixer un seuil minimal d'immigrants économiques accueillis chaque année dans la province.
  • Un ministre des Régions et de la Vitalité du Territoire.
  • Étudier un éventuel prolongement du Réseau express métropolitain (REM) vers Mirabel.
  • Assurer un service internet haut débit à 100 pour cent des citoyens d'ici à 2020.

  • Élargir à trois voies l'autoroute 30 entre les autoroutes 20 et 10 dans un premier mandat.
  • Consulter la population sur la possibilité pour un adulte de demander l’aide médicale à mourir de façon anticipée, en cas d’inaptitude éventuelle (Alzheimer ou une maladie cognitive apparentée).
  • L'enveloppe consacrée à la restauration des églises passera à 20 millions $ par an. Les libéraux avaient annoncé que le programme passerait de 12 à 15 millions $ par an.
  • Legault confirme qu'un mode de scrutin proportionnel sera implanté pour les élections de 2022.
  • Les nouveaux immigrants auront trois ans pour apprendre le français, faute de quoi ils devraient quitter la province.
  • Abaisser dès 2019 les seuils annuels d’immigration, de 50 000 à 40 000 personnes.
  • Pourrait réaugmenter les quotas d’immigration dès 2021 si ses politiques d’intégrations ont du succès.
  • Revoir la manière dont sont désignés les chefs de police pour éviter tout copinage. (Ian Lafrenière)
  • Injecter 10 millions de dollars supplémentaires lors d’un premier mandat pour lutter contre le crime organisé et, plus particulièrement, contre les Hells Angels. (Ian Lafrenière)
  • Faire la lutte au proxénétisme. (Ian Lafrenière)
  • Éliminer l'ingérence politique dans la gestion de la police. (Ian Lafrenière)
  • Promet une connexion internet haute vitesse et une couverture cellulaire large bande sur l'ensemble du territoire québécois pour 2022. Coût : 400 millions.
  • Il augmentera rapidement l’âge légal pour consommer du cannabis de 18 à 21 ans.

  • Créer 21000 nouvelles places en CPE dans un premier mandat. Ceci éliminera les listes d'attente.
  • Brancher toutes les régions du Québec à la fibre optique, idéalement d’ici 2022.
  • Déménager les ministères des Pêches, de la Faune, des Forêts, des Mines et de l’Agriculture dans diverses régions du Québec.
  • Limiter les salaires des dirigeants des sociétés d’État au niveau de celui du premier ministre.
  • La connaissance suffisante du français sera une condition d'entrée pour les immigrants.
  • Relancer le projet de souveraineté - alimentaire, Une vingtaine de mesures faie en sorte que les menus servis dans les institutions publiques soient constitués à 50 pour cent de produits du Québec.
  • 1. Diminuer de 50 % le prix du permis de chasse au gros gibier. 2. Permis de chasse gratuit pour les jeunes qui s'initient à la chasse. 3. Permis de pêche gratuit pour les moins de 18 ans, sans être accompagnés d'un adulte.
  • Augmenter la proportion d'employés qui travaillent à la maison en instaurant un crédit d'impôt aux entreprises la première année, puis des incitatifs financiers par la suite.
  • Modifier les modalités du congé parental pour donner plus de temps aux parents.
  • Défendre la liberté artistique, encourager la diversité dans les arts.
  • Deux plans de marijuana à domicile.

  • Modifier le mode de nomination des dirigeants des corps policiers chargés de faire enquête sur la corruption et exigerait une transparence totale dans les dépenses de l'Assemblée nationale
  • Améliorer le salaire et les conditions de travail des joueurs qui évoluent dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).
  • Créer une assemblée de 125 membres pour écrire la nouvelle constitution du Québec, un processus qui coûterait, avec le référendum, 560 millions $.
  • Donner le mandat à Télé-Québec de développer une plateforme numérique d’émissions jeunesse pour offrir une alternative de qualité à YouTube et Netflix et qui va mettre de l’avant notre culture à nous.
  • Création d'un réseau public de fibre optique pour garantir une connexion internet rapide à toutes les régions de la province. Les tarifs seraient baissés de 30 % par rapport à leur moyenne actuelle.
  • Création de 9 000 logements sociaux par année à travers le programme Accès Logis.


Mentions légales, information sur les cookies