La pause lecture 2002     Accueil
J’ai passé ma vie à prier Dieu pour mourir jeune. Vous voyez, c’est raté ! (Abbé  Pierre, mort à 94 ans)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Abbé Pierre


1912 - 2007
Henri Grouès
Prêtre et fondateur des Compagnons d'Emmaüs


L'abbé Pierre voit le jour à Lyon, le 5 août 1912. À l'âge de dix-sept ans, Henri entre dans les ordres franciscains ; il prononce ses voeux chez les capucins en 1931. En 1932, il entre au cloître où il demeure sept ans. Il est ensuite ordonné prêtre et devient vicaire à Grenoble en 1939.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il aurait aidé des juifs pourchassés. Il apprend à faire de faux papiers. Dans la clandestinité, il se fait appeler l'abbé Pierre, appellation qu'il conserve toute sa vie. Il participe à la création de lieux de rencontres pour les résistants. À la libération, l'abbé Pierre est décoré de la Croix de guerre.

En 1945, sous les conseils de Charles de Gaule, l'abbé Pierre se présente et est élu député. Il occupe son siège de 1946 à 1951.

En 1949, l'abbé Pierre fonde les Compagnons d'Emmaüs, une association aidant les déshérités, les sans-abri. L'association se finance en vendant des objets de récupération.

En 1954, l'hiver est particulièrement froid pour les sans-abri. L'abbé Pierre lance un appel à tous sur les ondes de la radio. Cet appel rapporte 500 millions de francs. Sous l'insistance de l'abbé Pierre, la loi interdisant l'expulsion de locataires en hiver est adoptée.

En 1985, il appuie Coluche qui veut venir en aide aux affamés en lançant les Resto du Coeur.

Dans son livre, publié en 2005, l'abbé Pierre se dit être pour l’utilisation du condom, de l'ordination des hommes mariés et des femmes ; après la parution du livre, il raconte que certaines affirmations contenues dans le livre sont plutôt celles de son ami, Frédéric Lenoir (l'auteur). À une soirée, il est hué lorsqu'il souligne que 'le meilleur remède à cette épidémie (sida) est la fidélité dans l'amour'.

L'abbé Pierre dénonce la prise violente de la terre promise par les Israélites ; cette dénonciation ainsi que d'autres propos qualifiés d'antisémites lui attirent la critique.

L'abbé Pierre décède à Paris, le 22 janvier 2007.

De 1989 à 2003, l'abbé Pierre a été désigné dix-sept fois Personnalité préférée des Français.



 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports