La pause lecture 2002     Accueil
La séduction du vol réside dans sa beauté. Les aviateurs volent, qu'ils en aient ou non conscience, pour l'esthétique du vol. (Amélia Earhart)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Amelia Earhart


1897 - 1937
Aviatrice américaine


Amelia Earhart naît au Kansas le 24 juillet 1897. En 1920, la famille déménage en Californie. Cette même année, elle monte à bord d'un biplan et survole Los Angeles pendant dix minutes. C'est le coup de foudre, elle sait qu'elle sera pilote un jour. Elle prend des cours de pilotage et fait l'acquisition d'un appareil Kinner Airstar.

En 1922, Amelia bat le record féminin d'altitude ; elle ne conserve le record que quelques semaines. En 1924, elle vend son avion pour s'acheter une automobile et traverse le pays (de la Californie à Boston) en compagnie de sa mère. À Boston elle travaille comme assistante sociale et se procure un nouvel appareil. Les journaux la présentent comme l'une des meilleures femmes pilotes aux États-Unis.

En 1926, Amelia Earhart traverse l'Atlantique en tant que passagère. Elle est embarrassée de se voir félicitée alors qu'elle n'était que passagère. Amelia va se reprendre plus tard.

Jusqu'en 1931, Amelia écrit un livre, en fait la promotion et participe à des compétitions aériennes.

En février 1931, elle marie son éditeur. Ensemble, ils planifient un vol transatlantique, cette fois en solo. Le départ s'effectue le 20 mai 1932 à partir de Terre-Neuve. Le vol connaît plusieurs obstacles : l'altimètre tombe en panne, tempête en pleine nuit, le givre et le manque de carburant. Au lieu d'atterrir à Paris comme prévu, elle se pose dans un champ au nord de l'Irlande. Elle devenait la première femme pilote à traverser l'océan Atlantique, en solitaire.

En 1935, la célèbre pilote refait l'exploit, cette fois à partir d'Hawaii jusqu'en Californie. Elle est chaleureusement accueillie par une immense foule et reçoit les félicitations du président des États-Unis.

Son prochain projet est d'effectuer un tour du monde d'est en ouest en suivant la ligne de l'équateur, qui représente 46 000 km. Les tours du monde effectués jusqu'à maintenant étaient à la hauteur de l'hémisphère nord, ce qui diminue énormément la distance à parcourir.

En mars 1937, accompagnée d'un navigateur, Fred Noonan, Amelia quitte la Californie pour atterrir à Honolulu. En voulant quitter Honolulu, pour continuer le périple, l'avion s'endommage. Le tour du monde est remis en juin et il est décidé qu'il se fera de l’ouest vers l’est.


Son dernier voyage

Le nouveau départ pour le tour du monde a lieu le 1er juin 1937. L'avion quitte la Californie et s'oriente cette fois vers l'est. Le voyage se passe relativement bien pour les 35 000 premiers kilomètres. Il ne reste que 11 000 km à franchir au-dessus de l'océan Pacifique.

Le 2 juillet à 19 h 30, un message radio provenant de l'avion : « Nous devrions être au-dessus de vous, mais nous ne voyons pas... Le carburant commence à baisser ». À 20 h 14, un dernier message d'Amelia, pour donner sa position, est entendu. À 21 h 30, il n'y a plus d'émission provenant de l'appareil, il semble évident que l'avion s'est abîmé dans l'océan.

Neuf bâtiments de la marine et 66 avions ont participé aux recherches. Les recherches sont abandonnées le 18 juillet.

Amelia Earhart et Fred Noonan sont officiellement déclarés morts le 2 juillet 1937.



 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports