Les héritages c'est comme les chromosomes, ça se choisit pas. (Jean Forest)
Accueil www.pquebec.com/pause




Ann Woodward

1915-1975
Evangeline Crowell
Innocentée du meurtre de son mari


Ann Woodward naît à Pittsburgh, dans le Kansas, le 12 décembre 1915. Elle est belle, intelligente et a beaucoup de talent. À vingt-cinq ans, Ann s'installe à New York sous le nom d'Ann Eden pour y poursuivre une carrière de modèle et d'actrice. Elle travaille pour une agence de mannequins et joue quelques rôles à la radio.

En 1943, Ann épouse William « Billy » Woodward junior, fils d'un riche héritier américain. Elle a beaucoup de difficulté à se faire accepter de la haute société, bloquée particulièrement par sa belle-mère qui ne voit en elle qu'une profiteuse.

Le couple a deux fils. En 1947, Billy, populaire play-boy, demande le divorce, mais Ann refuse.

Pendant une nuit de l'automne 1955, Ann Woodard croit entendre un cambrioleur dans la maison. Elle tire deux fois sur l'individu à l'aide d'une arme de chasse. L'individu est son mari, Billy. Bien qu'elle soit déclarée non coupable par le jury, la haute société la rejette.

Billy avait modifié son testament. Ann ne reçoit donc qu'une allocation annuelle de cinq cent mille dollars, alors que les enfants héritent de la majorité de la fortune.

Vingt ans plus tard, « Answered Prayers » une nouvelle non terminée de Truman Capote est publiée à titre posthume. La nouvelle est basée sur les Woodward et dans la version de Capote, Ann assassine son mari. Les rumeurs reprennent de plus belle. Ann se suicide avec du cyanure en 1975. Son fils, Jimmy, se suicide l'année suivante.

En 1999, Woody, le deuxième fils d'Ann, se suicide. Woody était marié depuis 1985. Souffrant de bipolarité, il n'a pu se remettre de son divorce et de l'éloignement de son enfant.

de Pierre Bérard
04 octobre 2012







Recherche personnalisée


Mentions légales