Anne Dacier
    La pause lecture 2002     Accueil
Le vocabulaire est un riche pâturage de mots. (Homère)


Auteurs

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Anne Dacier


1645 - 1720
Anne Le Fèvre
Traductrice française


Anne Dacier naît à Saumur en 1645. Son père, Tanneguy Le Fèvre, est savant et professeur à l'académie protestante de Saumur. Anne étudie les classiques. Au décès de son père, en 1672, elle s'installe à Paris.

En 1675, Anne publie « Callimaque ». Elle est alors engagée pour travailler sur la série Delphin, une série consacrée aux auteurs classiques. C'est à cette époque qu'elle épouse André Dacier, aussi traducteur français.

Anne Dacier traduit des oeuvres grecques et latines d'Anacréon, de Sapho, de Terence, de Plaute et d'Aristophane.

En 1684, Anne et son mari se retirent à Castres pour y faire des études théologiques. Ils se convertissent au catholicisme l'année suivante.

La traduction française en prose de l'Iliade d'Homère faite par madame Dacier paraît en 1699. En 1708, elle traduit l'Odyssée. Ces deux traductions demeurent un monument de la prose française.

En 1714, elle publie une version en vers de l'Iliade. La Motte publie sa propre traduction en apportant plusieurs modifications au texte original. Madame Dacier répond à cet ouvrage par « Des causes de la corruption du goût », un ouvrage dénonçant les erreurs de La Motte. La Motte réplique avec « Réflexions sur la critique ». En 1716, les deux traducteurs se mettent d'accord sur un point : Homère est un des plus grands génies de l'histoire.

Anne Dacier décède le 17 août 1720.

Pierre Bérard








Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports