La pause lecture 2002     Accueil
N'interrompez jamais un ennemi qui est en train de faire une erreur. (Napoléon)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Bataille de Trafalgar



La bataille de Trafalgar a lieu le 21 octobre 1805 au large du cap de Trafalgar, situé au nord-ouest du détroit de Gibraltar. La bataille oppose la flotte française (formée aussi de navires espagnols) dirigée par l'amiral Villeneuve et la flotte britannique dirigée par l'amiral Hotario Nelson.

Malgré le nombre restreint de navires de la flotte britannique, vingt-deux navires (les deux tiers de la flotte) dirigés par Villeneuve sont détruits. Les vaisseaux anglais sont mieux équipés et l'équipage bien entraîné.

La tactique de Nelson consiste à placer sa flotte vent arrière et la diviser en deux lignes. Les deux lignes attaquent l'ennemi en perpendiculaire, une vers l'avant et l'autre à la queue de la flotte franco-espagnole.

L'amiral Nelson est tué dans la bataille. L'amiral Villeneuve est fait prisonnier. Libéré en avril 1806, ce dernier se suicide la même année.

À la suite de cette humiliante défaite et reconnaissant la supériorité de la flotte britannique, Napoléon Ier renonce à envahir l'Angleterre. Certains historiens croient que Napoléon avait abandonné l'idée d'envahir l'Angleterre bien avant l'issu de cette bataille.

Le Royaume-Uni célèbre le « Trafalgar Day » le 21 octobre. Une colonne, surmontée de la statue de Nelson, est érigée au « Trafalgar Square » de Londres.

de Pierre Bérard

 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports