Si le roi te reçoit et que tu es mal à l'aise, c'est que le roi est mal élevé. (Marc-Gilbert Sauvageon)

www.pquebec.com/pause


Baudouin de Belgique

1930 - 1993
Roi de Belgique (1951-1993)


Baudouin naît le 7 septembre 1930. Son père est nommé roi (Léopold III) en 1934. Sa mère, la reine Astrid, décède dans un accident de voiture à l'âge de trente ans en 1935. Pendant la guerre, les enfants du roi sont envoyés en France, puis en Espagne. En juin 1944, la famille royale est amenée en Allemagne par les nazis. Ils sont libérés par les Américains en mai 1945.

La famille s'exile en Suisse jusqu'en 1950 en attendant que la situation politique se règle en Belgique. Une partie de la population attribue à Léopold III la défaite face à l'Allemagne en 1940. Léopold décide d'abdiquer et nomme son fils Baudouin roi de Belgique en juillet 1951.

Le roi Baudouin est très aimé du peuple belge, mais aussi des étrangers. Le pays connaît des problèmes linguistiques. Le Roi, très Catholique, est déchiré entre un enseignement libre ou traditionnel. Un pacte, signé en 1959, donne aux parents la possibilité de choisir entre l'école libre ou traditionnelle.

Baudouin épouse Fabiola de Mora y Aragon en décembre 1960. Ils n'auront pas d'enfants.

Le transfert des pouvoirs pour l'indépendance du Congo belge a lieu en juin 1960. Plusieurs observateurs reprochent au roi d'avoir ignoré dans son discours les atrocités faites au Congo par les Belges.

En 1963, deux lois définissent l'usage des langues dans l'enseignement et confirme l'unilinguisme des régions. Le statut des régions est défini en 1980. Les trois régions sont la Région flamande, la Région wallonne et Bruxelles-Capitale.

Le 30 mars 1990, le roi Baudouin s'oppose à la libéralisation de l'avortement. Le Conseil des ministres déclare que le roi est dans l'impossibilité de régner. La loi sur la libéralisation de l'avortement est adoptée le 3 avril. Le Conseil annonce le 5 avril que le roi peut régner à nouveau. Ainsi, le roi n'a pas eu à appuyer une loi contraire à ses principes religieux.

Le 31 juillet 1993, Baudouin Ier décède d'un arrêt cardiaque lors d'un séjour en Espagne. Son frère, Albert II, de quatre ans son cadet, lui succède.

Les admirateurs du roi Baudouin le disent rempli d'humanité, de profondeur, soucieux des autres et de la misère. Ses détracteurs voient un pays divisé, une démocratie bafouée et une religiosité excessive du personnage.

Albert II abdique le 21 juillet 2013. Son fils, le prince Philippe, lui succède.

Fabiola de Mora y Aragon décède le 5 décembre 2014 à l'âge de 86 ans.

Pierre Bérard
06 décembre 2014







Recherche personnalisée


Mentions légales