Guerre aux châteaux. Paix aux chaumières. (Chamfort)
Accueil www.pquebec.com/pause




Château Ramezay, Montréal, Canada



Le château Ramezay est situé rue Notre-Dame à Montréal. Il est classé monument historique au Québec en 1929. Le château tient son nom du gouverneur de la ville, Claude de Ramezay, qui le fit construire à ses frais pour en faire sa résidence officielle en 1705. À l'époque, la résidence du gouverneur se nommait «hôtel particulier». Par la suite, selon l'occupant, le château était nommé «Maison du général», puis «hôtel du gouvernement». Le terme «château» n'est utilisé que depuis la fin du XIXe siècle.

Le gouverneur Claude de Ramezay décède en 1724. Au décès de sa veuve en 1745, l'hôtel particulier est vendu à la Compagnie des Indes.

Après l'incendie en 1754, le château Ramesay, de 21 X 11 mètres de surface, est reconstruit et agrandi (30 X 15 mètres). À la suite du traité de Paris, la Compagnie des Indes doit liquider ses biens. Le château sert ensuite de quartier général militaire, de palais de justice, d'école de médecine, puis devient un musée en 1895.

En 1903, une tourelle est ajoutée au château Ramezay pour lui donner l'allure de château. Les murs en pierre du château ont une épaisseur d'un mètre.

En 1995, d'importants travaux de restauration sont entrepris. À l'été 2000, un jardin témoignant de l'époque est aménagé.




Le musée

Le musée expose en permanence des objets rares datant de la préhistoire amérindienne jusqu'au début du XXe siècle. Ces objets nous montrent la vie quotidienne d'antan.

Le Jardin du Gouverneur (accès gratuit) a été recréé récemment pour témoigner du style des jardins de l'époque.

de Pierre Bérard
15 février 2008







Recherche personnalisée


Mentions légales