Chopin, Frédéric
    La pause lecture 2002     Accueil
Bach est un astronome qui découvre les plus merveilleuses étoiles. Beethoven se mesure à l'univers. Moi, je ne cherche qu'à exprimer l'âme et le coeur de l'Homme. (Frédéric Chopin)


Compositeurs

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Chopin, Frédéric


1810-1849
Pianiste et compositeur


Frédéric Chopin est né en Pologne le 22 février 1810. Il est le fils de Nicolas Chopin, professeur français d'ascendance vosgienne et de Justyna Krzyzanowska.

Chopin compose sa première polonaise à l'âge de de 7 ans et demi et donne son premier concert à l'âge de 9 ans. Dans les salons de la capitale polonaise, on s'arrache ce jeune musicien qui a presque tout appris seul au piano. C'est un jeune prodige.

Ses études générales terminées, il devient l'élève d'Elsner, directeur du Conservatoire de Varsovie.

En 1829, il donne 2 concerts et obtient un tel succès qu'il parvient à faire publier ses premières compositions. En 1930, il apprend au cours d'un voyage que Varsovie est envahie par les Russes. Il s'établit définitivement à Paris l'année suivante.

En 1837, il rencontre Aurore Dudevant, auteure connue sous le nom de George Sand. Il avait eu une peine d'amour avec Maria Wodzinska, les parents de celle-ci s'opposant à leur relation en raison de son état de santé fragile.

Chopin et George Sand passent l'hiver 1838 à Majorque, ce qui nuit à la santé de Chopin. À chaque été, les deux tourtereaux se retrouvent à Nohant, où la romancière reçoit les plus grands artistes et littérateurs, dont Liszt, Delacroix et Balzac. Malgré la grande passion de Chopin pour George Sand, la rupture se produit en 1847. George Sand le maternant, Chopin finit par être considéré comme dénué de virilité et d'une sensibilité morbide.

Chopin meurt de la tuberculose dans la nuit du 16 au 17 octobre 1849 et est enterré au cimetière du Père-La Chaise.

Ses oeuvres les plus remarquables furent composées de 1839 à 1846.


Quelques titres

Nocturne en E majeur, Impromptu fantastique, Sonate no 2, op. 35 (marche funèbre), Valse op. 64 no 2

Merci à G.C.

de Pierre Bérard








Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports