La pause lecture pib 2002     Accueil
Le meilleur ambassadeur de Cuba est un cigare cubain. (Raul Roa Couri)


Histoire
10 titres au hasard




Quart d'heure quotidien










Cuba


Cuba est situé sur la plus grande île des Antilles, à moins de 250 km de la Floride. Sa capitale est La Havane. On y parle l'espagnol. Le peso cubain en est la monnaie. Le nombre d'habitants est de 11,2 millions. La République de Cuba produit surtout du sucre, du tabac et des fruits tropicaux.

L'île, peuplée par les Arawaks, est découverte par Christophe Colomb en 1492 et conquise par Diego Velazquez vers 1511. Les autochtones, exterminés en quelques années, sont remplacés par des esclaves noirs.

Au XVIIIe siècle, l'île devient un grand producteur de canne à sucre. Les Créoles restent fidèles à l'Espagne. À la suite d'une insurrection générale, l'île obtient une autonomie relative en 1878. L'esclavage est aboli en 1880.

Une guerre pour l'indépendance est déclenchée en 1895. En 1898, les États-Unis déclarent la guerre à l'Espagne qui renonce à Cuba. Les États-Unis occupent l'île jusqu'en 1901 où Cuba obtient une Constitution. Cependant, l'île demeure dépendante des États-Unis.

Le dictateur Gerardo Machado (1925-1933) est renversé par l'armée. Le pouvoir est maintenant détenu par le général Batista, protégé par les États-Unis. À la suite d'un coup d'État, en 1952, Batista suspend la Constitution.

Échouant dans sa tentative de rébellion, Fidel Castro est emprisonné. Il est libéré en 1955 et s'exile l'année suivante. En 1959, Castro et des guérilleros reviennent en force à Cuba et renversent Batista. Manuel Urrutia est déclaré président de la République. Les États-Unis reconnaissent le nouveau gouvernement.

Quelques mois plus tard, la politique de nationalisation de Fidel Castro, nommé premier ministre, provoque l'embargo des États-Unis. L'U.R.S.S. appuie le régime socialiste de Castro.

En 1961, des anticastristes (Cubains réfugiés aux États-Unis), appuyés par la CIA, échouent dans leur tentative de débarquement à la baie des Cochons. En 1962, des fusées soviétiques installées sur l'île provoquent une crise internationale. L'affaire des missiles se règle dans un accord signé par les parties.

Au fil des ans, plusieurs Cubains émigrent aux États-Unis. Une nouvelle vague d'émigration en 1994 provoque de vives tensions entre les deux pays.

Malgré l'effondrement de l'U.R.S.S., Cuba persiste avec son régime socialiste. Le pays connaît une grave crise économique et devient de plus en plus isolé sur la scène internationale. L'embargo de la part des États-Unis s'est assoupli : ils y exportent des médicaments, certains produits de télécommunications et des produits agroalimentaires.

L'état de santé de Fidel Castro étant précaire, Raul Castro, son frère, est nommé président par intérim du pays.

En 2000, le secteur privé représentait 22,5 % des emplois comparativement à 8,2 % en 1981.

Cuba est renommé pour ses cigares, son rhum et sa musique.

de Pierre Bérard



Mentions légales



Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports