Daniel Tammet, autiste
    La pause lecture 2002     Accueil
L'important n'est pas de vivre comme les autres, mais parmi les autres. (Daniel Tammet)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Daniel Tammet, autiste



Daniel Tammet naît à Londres le 31 janvier 1979. Très jeune, Daniel est actif comme les enfants de son âge. Vers l'âge de 2 ans, une forme modérée de l'autisme, le syndrome d'Asperger, est diagnostiquée. Cette forme est souvent caractérisée par une intelligence supérieure.

Éprouvant de la difficulté à communiquer à l'école, Daniel n'a pas d'amis. Les chiffres sont ses compagnons. Son talent pour les langues commence à l'âge de dix ans avec la rencontre d'un voisin finlandais. Daniel a une mémoire visuelle exceptionnelle. Il associe chaque mot à une couleur. Il maîtrise aujourd'hui une dizaine de langues et a même créé sa propre langue, le manti.

Il apprend plus par la lecture et en consultant les dictionnaires qu'à l'école. Il explique qu'on apprend à parler aux jeunes enfants avec des phrases usuelles et non en récitant des conjugaisons, d'où ses difficultés à l'école. L'ordinateur et Internet sont des outils qui lui sont précieux.

Daniel Tammet a aujourd'hui une vie sociale à peu près normale bien que sa maladie lui interdise certaines activités telle la conduite automobile. Progressivement, il a réussi à se faire des amis en les observant et en faisant comme eux. Cependant, une discussion ne se fait pas naturellement, il doit continuellement maîtriser ses peurs, faire l'effort d'écouter, regarder dans les yeux et accepter d'être interrompu.

Daniel Tammet peut communiquer, ce qui est rare chez les autistes. Il peut nous expliquer ce que signifient pour lui les chiffres et l'association qu'il fait entre un mot et une forme ou une couleur. Il participe à l'occasion à des expériences au Centre de neurosciences de Californie.

Certains scientifiques croient que les capacités prodigieuses de cette forme d'autisme pourraient être favorisées par l'absence de contraintes affectant le cerveau tels les problèmes de la vie courante.

En 2007, Daniel Tammet publie « Je suis né un jour bleu ». Il y décrit ce qui se passe dans sa tête, ce qui est exceptionnel pour un autiste.


Anecdotes

Damiel Tammet a mémorisé 22 514 décimales du nombre pi, puis l'a récité pendant cinq heures devant des mathématiciens de l'université d'Oxford. Il peut calculer mentalement des opérations telles 37 multiplié 5 fois par lui-même. Il devine en quelques secondes la journée de la semaine correspondant à une date précise (calcul calendaire).

Daniel a rencontré Kim Peek, aussi autiste surdoué, aux États-Unis. Kim Peek passe ses journées à la bibliothèque où il lit à peu près tout sauf les romans. Il est celui qui a inspiré le personnage interprété par Dustin Hoffman dans le film « Rain Man ». Kim, comme Daniel, a une mémoire exceptionnelle. On raconte qu'il a fait sauter la banque d'un casino de Las Vegas au jeu du black jack, comme dans le film Rain Man.


Publications de Daniel Tammet

- Je suis né un jour bleu, 2007
- Embrasser le ciel immense : le cerveau des génies, 2009

Voir : Autisme

de Pierre Bérard








Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports