La pause lecture 2002     Accueil
Gagner sa vie en jouant du piano, c'est savoir compter sur ses doigts. (Darry Cowl)


Cinéma

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Darry Cowl


1925 - 2006
André Darricau
Comédien français


Darry Cowl voit le jour à Vittel, en France, le 27 août 1925. Son père est médecin. Darry ne connaît pas l'identité de sa mère biologique, la maîtresse de son père. Il étudie en musique au Conservatoire.

Il fait ses débuts dans le monde du spectacle en accompagnant les artistes au piano, puis il crée un numéro qu'il présente au cabaret. Son drôle de personnage, bégayeur et frisotté, remporte un grand succès.

Sacha Guitry lui suggère de faire du cinéma. En 1955, Darry Cowl joue dans son premier film, Quatre jours à Paris. Son personnage frisotté et bégayeur est repris au cinéma dans des films, comme Le Triporteur, qui connaissent un énorme succès. Jusqu'en 1965, il apparaît dans plus de 60 films.

Les films sont souvent des navets. Darry Cowl tourne pour gagner sa vie et, de son propre aveu, dépenser son argent au jeu, sa passion. En 1986, il écrit Le flambeur, où il raconte sa passion pour le jeu. Il publie Le triporteur se livre en 1994 et Mémoires d'un canaillou en 2005.

Darry Cowl décède le 14 février 2006.

Il a été marié deux fois.


Quelques films

- Quatre jours à Paris, 1955
- Assassins et voleurs, 1956
- Les trois font la paire,
- Le Triporteur, 1957
- Robinson et le triporteur, 1959
- Les Pique-assiette, 1960
- Touche pas à la femme blanche, 1974
- Augustin roi du kung fu, 1999
- Pas sur la bouche, 2003

de Pierre Bérard

 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports