La pause lecture pib 2002     Accueil
Il faut imiter la source qui ne se tarit pas et non pas l'averse qui inonde la montagne. (Proverbe chinois)


Histoire
10 titres au hasard




Quart d'heure quotidien










Déluge du Saguenay


Le 19 juillet 1996, le Saguenay-Lac-Saint-Jean (au Québec) est victime des forces de la nature. Après deux semaines d’une pluie incessante dont plus de 200 mm en 24 heures, c'est le désastre. Plusieurs inondations se produisent les 19 et 20 juillet.

Le sol est saturé d'eau et les bassins des barrages sont rempli à pleine capacité. Bien que les vannes soient ouvertes, le poids de l'eau brise des digues autour des villes. Les villes de Chicoutimi et La Baie sont inondées par près de deux mètres d'eau.

Le flot déchaîné tue sept personnes. Seize mille personnes sont évacuées. Le sol ne pouvant plus absorber d'eau, la rivière Ha! Ha! déborde. Elle emporte des ponceaux, coupe des routes, provoque des glissements de terrain et isole les habitants d'une grande partie de la région.

Le déluge cause pour plus de 630 millions de dollars de dommages. Il détruit complètement tout un quartier commercial, 488 résidences et 108 résidences secondaires. Il endommage plus de 1000 autres constructions résidentielles.

Une commission d'enquête est instituée. La commission recommande des normes plus strictes pour la surveillance et la construction des barrages. Des territoires doivent être désignés zones inondables ou à risque. Les constructions futures doivent tenir compte de ces zones. Des plans d'urgence doivent être prévus.

de Pierre Bérard



Mentions légales



Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports