Diego Rivera
    La pause lecture 2002     Accueil
Je n'ai jamais cru en Dieu, mais je crois en Picasso. (Diego Rivera)


Peintres

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Diego Rivera


1886 - 1957
Diego Rivera Barrientos
Peintre mexicain


Diego Rivera voit le jour le 13 décembre 1886. Ses talents pour le dessin se manifestent dès son jeune âge. Contre la volonté de son père qui le voyait plutôt au Collège Militaire, Diego s'inscrit à l'école nationale des Arts plastiques de Mexico.

Ses premières peintures sont des paysages où l'on retrouve le style de son professeur, José Maria Velasco.

Rivera obtient une bourse pour compléter ses études en Europe. Il se rend d'abord à Barcelone, puis s'installe à Paris où il se lie d'amitié avec Modigliani. Rivera peint des scènes de campagne comme « Les Vieux » en 1912, mais aussi des portraits, tel le « Portrait d'Adolfo Maugard », en 1913.

Diego Rivera rentre au Mexique en 1921. Ses peintures reflètent désormais le monde et l'histoire de son pays. Il peint des fresques pour des écoles, des bâtisses gouvernementales et le palais Présidentiel. Fleurs et visages indiens abondent dans ses oeuvres.

Engagé politiquement et intéressé par l'expérience soviétique, Rivera se rend en Union soviétique en 1927. Il joint la Ligue communiste internationale.

En 1931, il peint « L'homme et la Machine » à Détroit, et l'année suivante, « L'homme au Croisement » pour le compte de Rockfeller. Cette dernière fresque, où figurent Lénine et Marx, est fortement critiquée ; Rockfeller la fait retirer en 1933. Rivera reprend le même thème en 1934 en peignant la fresque « L'homme, Contrôleur de l'Univers » au Palais Présidentiel de Mexico.

Rivera retourne en URSS en 1950 où il expose ses oeuvres dont le thème est la gloire du communisme, bien que les promesses de ce régime tardent à se concrétiser. Le peintre retourne une dernière fois en URSS en 1955 pour y être opéré d'un cancer.

Diego Rivera décède d'une attaque cardiaque le 24 novembre 1957 à Mexico. Le Mexique proclame le deuil national.


Quelques oeuvres

- La Castaneda, 1904
- Rue d'Avila, 1908
- Angelina Beloff, 1909
- Les Vieux, 1912
- L'Architecte, 1913
- Maternité, 1916
- Le Mathématicien, 1918
- Dans la Vigne, 1920
- Danse de Tehuantepec, 1928
- L'homme à la machine (fresque à Détroit) , 1931
- Femmes de Tehuantepec, 1939
- Le Porteur de Fleurs, 1935
- Un dimanche après-midi au Parc Alameda, 1947

de Pierre Bérard








Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports