Dorothea Puente
Dorothea Puente
    La pause lecture 2002     Accueil
L'anonymat de certaines victimes atténue toujours la culpabilité. (Madeleine Ouellette-Michalska)


Divers

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Dorothea Puente


1929 - 2011
Dorothea Helen Gray
Meurtrière américaine


Dorothea Gray naît en Californie le 9 janvier 1929. Ses parents décédés, elle est placée en orphelinat. Plus tard, elle est prise en charge par une famille de Fresno. À seize ans, Dorothea se marie à Fred McFaul, un soldat. Ils ont deux filles. Les enfants sont placés dans des familles d'accueil.

McFaul la quitte en 1948. Dorothea prétend qu'il est mort et fait de faux chèques. Elle est condamnée à un an de prison. À sa sortie, elle rencontre un homme et devient enceinte. L'enfant est donné en adoption. Elle est ensuite mariée à un Suédois, Alex Johanson, de 1952 à 1966.

En 1960, Dorothea est condamné à 90 jours de prison pour gestion d'une maison close. Elle se trouve un emploi comme aide-soignante et commence une carrière de voleuse en s'occupant des pensions des bénéficiaires. Elle épouse Roberto Puente en 1966. Le mariage dure deux ans. En 1976, elle épouse Pedro Montalvo. Il se sépare après quelques mois.

Dorothea Puente se promène dans les bars à la recherche d'hommes bénéficiaires de pensions. Elle imite leurs signatures pour de faux chèques.

La disparition d'un déficient intellectuel est signalée par un travailleur social. La police visite la propriété de Puente à Sacramento en novembre 1988. Puente y loue des chambres à des gens âgés ou handicapés. Les policiers découvrent sept corps enterrés dans la cour. Puente feint le choc en voyant un cadavre. N'étant pas encore en état d'arrestation, elle quitte les lieux en disant vouloir aller chercher du café. Elle ne revient pas. La police accumule un dossier prouvant sa culpabilité et lance un mandat d'arrêt contre elle. Elle est appréhendée dans un bar de Los Angeles quelques jours plus tard.

Puente est inculpée du meurtre de neuf personnes. Elle est condamnée à la prison à perpétuité pour trois de ces meurtres. Puente droguait ses victimes avant de les tuer. Elle recevait frauduleusement les pensions de ses victimes.

Dorothea Puente décède à la prison de Chowchilla le 27 mars 2011.



 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports