La pause lecture 2002     Accueil
Prie Dieu mais continue de nager vers le rivage.


Terre

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



El Nino



L’expression El Nino (l’Enfant Jésus, en espagnol) était utilisée à l’origine par les pêcheurs le long des côtes de l’Équateur et du Pérou pour désigner un courant océanique chaud qui apparaît habituellement au moment de Noël, et disparaît quelques mois plus tard. À ce moment-là, les pluies deviennent intenses et les poissons moins abondants.

Au cours des 40 dernières années, plusieurs courants ont affecté la côte sud-américaine, ce qui a modifié les vents sur toute la planète. El Nino se produit à des intervalles irréguliers, allant de 2 à 10 ans.

Ces phénomènes ne sont jamais tout à fait semblables, mais ils modifient les conditions météorologiques du globe, causant des pluies anormalement fortes dans des secteurs qui, normalement, ne reçoivent pas beaucoup de pluie, et des sécheresses dans des secteurs ayant des précipitations plus abondantes.

El Nino de 1982 : a affecté la flore et la faune de l'Océan Pacifique et augmenté le niveau de la mer. Des orages se sont abattus sur la Californie méridionale en hiver et ont causé des inondations sur tout le sud des États-Unis.

El Nino de 1997-1998 : pendant les cinq premiers mois de 1998, la température moyenne de la Terre a dépassé de 1,1°C la moyenne de référence. Il a causé la mort de 24 000 personnes et des dégâts de plus de 34 milliards de dollars américains.

El Nino de 2002-2003 : n'était pas aussi virulent que celui de 1997-1998. Il fut dévastateur surtout en Australie.



 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports