La pause lecture 2002     Accueil
C'est merveilleux de sentir la grandeur du Canada à l'état brut. (Emily Carr)


Peintres

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Emily Carr


1871 - 1945
Peintre et écrivaine canadienne


Emily Carr naît à Victoria en Colombie-Britannique le 13 décembre 1871. Son père est un homme d'affaires. Enfant, Emily aime dessiner. À dix-huit ans, elle étudie à la « California School of Design » à San Francisco.

De retour au Canada en 1892, Emily commence à peindre et enseigne la peinture aux enfants. En 1910, elle se rend à Paris pour approfondir ses connaissances en art moderne. Elle y développe son propre style impressionniste.

Emily Carr a toujours été attirée par la culture autochtone. Consciente de l'assimilation des autochtones par les Blancs, elle entreprend de documenter les totems en dessins et aquarelles avant qu'ils disparaissent. Elle peint aussi des paysages de la Colombie-Britannique.

C'est à l'âge de 57 ans que ses peintures reflètent pleinement son style propre et que sa réputation de peintre prend son essor. Le Musée des Beaux-Arts du Canada ajoute ses oeuvres à une exposition sur l'art autochtone en 1927.

À partir de 1928, elle peint essentiellement des paysages inspirés des forêts de la Colombie-Britannique. Ses tableaux la rendent célèbre à travers le Canada.

En 1937, Carr fait une crise cardiaque. Affaiblie, elle consacre plus de temps à l'écriture qu'à la peinture. En 1941, elle publie « Klee Wyc », des nouvelles inspirées de la vie chez les Autochtones. Ce livre lui mérite le prix du Gouverneur général. Elle publiera quatre autres livres, dont deux à titre posthume.

Emily Carr décède à Victoria le 2 mars 1945.

de Pierre Bérard

 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports