La pause lecture 2002     Accueil
La fraude est à l'impôt ce que l'ombre est à l'homme. (Georges Pompidou)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Enron



Enron est une entreprise américaine créée en 1985 par Kenneth Lay en fusionnant deux grandes entreprises. Son chiffre d'affaires est de 139 milliards de dollars. Au moment où l'entreprise déclare faillite, en décembre 2001, elle compte plus de 20 000 employés.

L'activité principale de l'entreprise à ses débuts est la gestion d'un réseau de gazoducs. Dans les années 1990, elle diversifie ses activités dans le domaine de l'énergie (électricité).

Les hauts dirigeants fondent, en cachette, plusieurs sociétés dans le but de contrôler les prix. Il s'agit de paradis fiscaux permettant de ne pas payer d'impôt de 1996 à 2000. Ces sociétés, de supposés fournisseurs, servent aussi à dissimuler des acquis frauduleux et d'énormes dettes aux actionnaires. Le PDG Kenneth Lay annonce même que l'action gagnera 800 % avant l'année 2010. La corruption de banquiers s'étend jusqu'à des journalistes financiers sur lesquelles se fient des milliers de petits épargnants.

Le salaire de Kenneth Lay est de 141,6 millions de dollars en 2000. À la suite d'une enquête, la multinationale doit déclarer faillite le 2 décembre 2001. Les employés sont licenciés. Des milliers d'épargnants perdent leur capital de retraite.

Le trésorier, Ben Glisan, est condamné à cinq ans de prison, le directeur financier, Andrew Fastow, à dix ans. Kenneth Lay décède avant de purger sa peine. Keffrey Skilling, second de Lay, est condamné à vingt-quatre ans de prison. Des banquiers britanniques ayant participé à la fraude sont extradés de leur pays.



 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports