Famille Bronfman
Famille Bronfman
    La pause lecture 2002     Accueil
L'intellectuel dont la richesse est toute intérieure n'a rien à craindre du percepteur qui voudrait le taxer sur ses signes extérieurs de richesse. (Raymond Devos)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Famille Bronfman



Ekiel Bronfman et sa famille quittent la Russie pour immigrer dans la province du Manitoba au Canada en 1889. La famille s'installe ensuite en Saskatchewan où elle acquiert un hôtel.

La prohibition, décrétée en 1915, interdit la vente d'alcool. L'alcool étant la principale source de revenus pour la famille, ils ouvrent une pharmacie pour y vendre de l'alcool à des fins médicinales, ce que permet la loi.

La pharmacie produit et exporte l'alcool. Des entrepôts sont ouverts le long de la frontière américaine. À leur tour, les États-Unis décrètent la prohibition (1919-1933). C'est une occasion en or pour les Bronfman. De nombreux camions traversent la frontière.

En 1924, Samuel Bronfman (1889-1971), un des fils de Ekiel, crée la « Corporation des distilleries de Montréal ». En 1928, la Corporation et Seagram (Ontario) fusionnent sous le nom de Seagram. Les boissons alcooliques sont distribuées à travers le monde.

Dans les années 1960, le chiffre d'affaires de Seagram, installé à Montréal, voisine le milliard de dollars.

Deux des fils de Samuel, Edgar et Charles, prennent la relève à la tête de Seagram en 1971. La fille de Samuel, Phyllis Lambert, est une architecte de renom travaillant entre autres à la promotion du patrimoine de Montréal.



 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports