La pause lecture 2002     Accueil
L'Histoire moderne a montré que l'utopie est mère de toutes les dictatures. (Jacques Attali)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



François et Jean-Claude Duvalier


père et fils
Présidents d'Haïti


François Duvalier

François Duvalier, surnommé Papa Doc, naît à Port-au-Prince, en Haïti, le 14 avril 1907. Il étudie à l'École de Médecine. En 1939, François épouse Simone Ovide. Le couple aura trois filles et un garçon, Jean-Claude Duvalier.

Le docteur se fait connaître dans les années 1950. Il devient administrateur du programme d'éradication du pian* financé par les États-Unis. Il est par la suite nommé directeur de la Santé publique par le président Dumarsais Estimé. À la suite d'un coup d'État, Paul Eugène Magloire prend le pouvoir, François se retrouve dans l'opposition.

Aux élections de 1957, François Duvalier est élu président du pays. Au cours de son règne, il connaît neuf tentatives de renversement. Il s'endurcit et forme une police redoutable, les tontons maccoutes. En 1964, il se proclame président à vie.

Son règne est marqué par la corruption et la brutalité des tontons maccoutes. Haïti devient un des pays les plus pauvres.

François Duvalier décède le 21 avril 1971. Son fils lui succède à la présidence d'Haïti.


Jean-Claude Duvalier

Jean-Claude Duvalier, surnommé Bébé Doc, naît à Port-au-Prince le 3 juillet 1951. Jean-Claude est timide et introverti. Il se passionne pour les voitures de course et le tir à l'arc. Après ses études classiques, il entreprend des études de droit de son domicile, mais ne termine pas ses études.

En janvier 1971, François Duvalier désigne son fils comme successeur à la présidence du pays. Au décès de son père, en avril, Jean-Claude devient président à vie d'Haïti. Il a dix-neuf ans.

Sa première action est de rapatrier les exilés, mais très peu répondent à son invitation. Au début de son mandat, Jean-Claude réussit à détendre l'atmosphère étouffante créée pendant le règne de son père.

Rapidement, les membres du gouvernement, fidèles au père Duvalier, le poussent à sévir contre ceux qui critiquent sa gestion. La presse et les écrivains sont censurés. En 1980, des politiciens, opposés au régime, sont arrêtés.

En mai 1980, Jean-Claude Duvalier marie Michèle Bennett. Le couple aura deux enfants. Ce mariage déplait aux politiciens, fidèles à la politique du père Duvalier.

En 1986, une insurrection populaire oblige Jean-Claude Duvalier à quitter le pays. Il s'installe avec sa famille en France.

On estime sa fortune à 120 millions de dollars, dont une partie avait été judicieusement transférée en Suisse. Cependant, les comptes suisses sont gelés à la demande du gouvernement haïtien.

Le couple se divorce en 1992.

En France, un comité s'est formé dans le but d'intenter un procès contre Jean-Claude Duvalier sous des accusations de crimes commis entre 1972 et 1986.

Il revient à Haïti en 2011.

Jean-Claude Duvalier décède d'une crise cardiaque le 4 octobre 2014.


* PIAN : maladie tropicale infectieuse et contagieuse, due à un tréponème et provoquant des lésions cutanées. (Larousse)


Pierre Bérard

 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports