La pause lecture pib 2002     Accueil
Personne ne peut passer une chaîne à la cheville de son compagnon humain sans finir par se nouer l'autre bout autour du cou. (Frederick Douglass)


Histoire
10 titres au hasard




Quart d'heure quotidien










Frederick Douglass

1818 - 1895
Frederic Augustus Washington Bailey
Abolitionniste américain

Frederick Douglass naît esclave dans le Maryland en 1817 ou 1818. Sa mère est une esclave noire. Son père serait de race blanche, possiblement son maître.

Au décès de sa mère en 1826, le maître envoie le jeune Frederick chez les Auld à Baltimore. Sophia Auld lui montre à lire et écrire. Son mari n'est pas d'accord, soulignant que « l'éducation rend les esclaves rebelles ». Frederick apprend en cachette.

À quatorze ans, il enseigne à lire aux esclaves sur une ferme. Pris par son maître, il est envoyé sur une ferme pour esclaves rebelles. En 1836, il est de retour chez les Auld à Baltimore qui le loue pour travailler sur un chantier naval.

En 1837, il rencontre Anna Murray, une Noire illettrée, mais libre de Baltimore. Elle l'aide à s'échapper. Ils se marient à New York. Le couple se rend au Massachusetts où Frederic travaille comme ouvrier sous le nom de Douglass.

Douglass devient prédicateur en 1839. En 1841, il est engagé pour être conférencier sur l'abolition de l'esclavage. C'est un très bon orateur. Il présente ses conférences en Grande-Bretagne.

Aidé par des amis, Douglass réussit à amasser les fonds pour acheter sa liberté au montant de 710 dollars en 1846.

En 1847, il fonde « The North Star ». Le journal abolitionniste est publié jusqu'en 1851 où il est fusionné au journal du parti Liberty. Le nouveau journal, « Frederick Douglass' Paper », paraît jusqu'en 1860.

En plus des esclaves, Douglass prend la défense des mouvements féministes. Il prêche la tempérance et la paix.

Abraham Lincoln est élu président en 1860. Une guerre civile éclate l'année suivante. En 1864, le président demande à Douglass de s'occuper des esclaves fugitifs. En 1865, l'esclavage est officiellement interdit.

Douglass continue à se battre pour les droits des Noirs. Il se joint aussi à une nouvelle lutte, celle des droits des femmes.

Frederick Douglass décède d'une insuffisance cardiaque le 20 février 1895.

de Pierre Bérard



Mentions légales



Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports