Gabriel Fauré
    La pause lecture 2002     Accueil
Une musique sans mélodie est comme une perdrix aux choux qui ne se composerait que de choux. (Alphonse Karr)


Compositeurs

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Gabriel Fauré


1845 - 1924
Compositeur français


Gabriel Fauré naît à Pamiers le 12 mai 1845. Son père est instituteur. Le jeune Gabriel joue sur l'harmonium de l'église. On découvre qu'il a un don pour la musique. À l'âge de neuf ans, Gabriel est inscrit à l'école Niedermeyer à Paris. L'école forme des organistes d'église. Il y sera pensionnaire pendant onze ans. Il sort de l'école en 1865 avec le diplôme de Maître de Chapelle.

Gabriel est organiste à l'église Saint-Sauveur à Rennes pendant quatre ans. Il donne des leçons de piano pour arrondir ses fins de mois. En 1870, il joue dans une église de Paris quelques mois, puis il combat pour lever le Siège de Paris lors de la guerre franco-prussienne. À la défaite, il se rend enseigner en Suisse.

De retour à Paris en 1971, Gabriel Fauré devient le maître de chapelle aux églises Saint-Sulpice puis de la Madeleine. Fauré préfère le piano, mais gagne sa vie en tant qu'organiste.

En 1877, une de ses compositions, sonate pour violon, connaît un grand succès lors d'un concert. Mais ce succès est éphémère, ses compositions ne connaissent pas le succès. Fauré est dépressif.

En 1896, Fauré est professeur de composition au Conservatoire. Il enseigne entre autres à Maurice Ravel.

En 1900, Gabriel Fauré connaît de nouveau le succès en présentant Prométhée.

Il est directeur, intransigeant dit-on, du conservatoire de Paris de 1905 à 1920. Plus à l'aise financièrement, il consacre de plus de temps à la composition.

En 1920, un problème de surdité l'oblige à cesser l'enseignement ; il prend sa retraite.

Gabriel Fauré décède d'une pneumonie le 4 novembre 1924.

Il a composé des oeuvres pour piano, des mélodies pour voix, un cantique, une messe, un opéra, des musiques de scène et de chambre...


Quelques oeuvres

- la Bonne Chanson (mélodies), 1894
- Requiem, 1877, 1900
- Prométhée, 1900
- Pénélope (opéra), 1913

de Pierre Bérard








Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports