La pause lecture pib 2002     Accueil
Qu'est-ce qui est le pire : mourir trop jeune, ou vivre trop vieux ? (Gabrielle Roy)


Auteurs
10 titres au hasard




Quart d'heure quotidien










Gabrielle Roy

1909-1983
Femme de lettres québécoise

Gabrielle Roy est née le 22 mars 1909 à Saint-Boniface au Manitoba. Elle fut institutrice au Manitoba jusqu'en 1937.

En 1937, elle va étudier l'art dramatique en Europe. C'est durant son séjour en Europe qu'elle commence à écrire. Après deux ans, elle revient à Montréal et y demeure pendant dix ans.

Elle connaît la notoriété dès son premier roman, Bonheur d'occasion. Écrit en 1945, cette oeuvre décrit la vie d'un quartier ouvrier de Montréal et remporte le prix du Gouverneur général et, en France, le prix Fémina (1947).

Trois autres romans lui vaudront le prix du Gouverneur général: La Petite Poule d'Eau (1955), Rue Deschambault (1957), Ces enfants de ma vie (1977).

Ses romans décrivent des situations et mettent en scène des personnages universels. Plusieurs de ses romans ont été traduits en plusieurs langues, notamment en russe.

En 1969, elle se mérite le prix David et, en 1976, le prix Molson décerné par le Conseil des arts du Canada, pour l'ensemble de son oeuvre.

S'étant mariée à Québec en 1952, elle y demeurera jusqu'à son décès, en juillet 1983.

Gabrielle Roy a été la première femme admise à la Société Royale du Canada.

Merci à G.C.

de Pierre Bérard



Mentions légales



Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports