La pause lecture 2002     Accueil
La guerre ! C’est une chose trop grave pour la confier à des militaires. (Georges Clemenceau)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Georges Clemenceau


1841 - 1929
Homme d'État français


Georges Clemenceau naît le 28 septembre 1841. Il est élevé dans un milieu paysan. Georges prend son père, grand patriote, comme modèle. Il étudie la médecine et le droit à Paris.

Jeune adulte, il fonde avec quelques amis le journal « Le Travail », une publication politique. En 1862, le journal invite le peuple à commémorer la Révolution de 1848. Le journal est saisi et Clemenceau emprisonné pendant plus de deux mois. De 1865 à 1869, il vit aux États-Unis. Revenu en France, il s'installe à Vendée où il est médecin. Il sera médecin jusqu'en 1885. Maire depuis 1870, Clemenceau est élu à l'assemblée en 1871. En 1876, il siège à l'extrême gauche.

Chef de l'opposition, Clemenceau surveille le gouvernement de près. Il se fait tellement d'ennemis que personne ne le voit à la tête du gouvernement.

En 1880, il fonde le journal « La Justice ». En 1897, s'ajoute le journal « L'Aurore ». Clemenceau publie dans ses journaux le texte de Zola « J'accuse ». Comme Zola, il prend la défense d'Alfred Dreyfus, un officier accusé de vendre des secrets à l'Allemagne. Cette prise de position l'amène à être élu sénateur en 1902.

En 1905, il met en application la loi séparant l'Église de l'État. Clemenceau est premier ministre de 1906 à 1909. En 1913, convaincu que l'Allemagne mijote une guerre, il demande à l'État français de se préparer. La guerre éclate en 1914.

En 1917, le moral des troupes est au plus bas. Le président Poincaré nomme Clemenceau ministre de la guerre et premier ministre. Clemenceau est décidé à gagner la guerre, sans clémence pour les défaitistes. Son acharnement porte ses fruits. Les Allemands signent l'armistice le 11 novembre 1918. Clemenceau est surnommé « Tigre » et « Père la Victoire ».

Briser les grèves de 1919 et ignorer les veuves de guerre dans leur démarche sont deux des points qui ont contribué à sa perte de popularité. À la présidence, on lui préfère Paul Deschannel en 1920. Clemenceau démissionne et se retire de la vie politique

Georges Clemenceau décède à Paris le 24 mars 1929.

Pierre Bérard

 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports