La pause lecture 2002     Accueil
L'amour est l'histoire de la vie des femmes, c'est un épisode dans la vie des hommes. (Madame de Staël)


Auteurs

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Germaine de Staël


1766 - 1817
Madame de Staël
Femme de lettres française


Germaine Necker naît à Paris le 22 avril 1766. Son père est banquier, puis ministre des Finances. Sa mère tient un salon où elle reçoit de grands intellectuels tels les frères Grimm, l'historien britannique Gibbon ou le critique de La Harpe. À quatorze ans, Germaine participe aux conversations tenues au salon de sa mère.

En 1786, Germaine épouse le baron Erik Magnus de Staël-Holsten. Ce n'est pas un mariage d'amour. Madame de Staël a des aventures. Elle recherche le bonheur.

Germaine de Staël, femme de lettres, écrit entre autres sur Jean-Jacques Rousseau. Comme sa mère, Germaine ouvre un salon pour y recevoir des gens dont les idées s'approchent des siennes tels La Fayette et Talleyrand.

Madame de Staël soutient la monarchie. Elle se fait des ennemis et s'exile pendant quelques mois en Angleterre en 1793. À son retour en France, elle publie Réflexions sur le procès de la Reine. Des réflexions en faveur de la reine ainsi que des réflexions sur la condition féminine misérable.

Napoléon Bonaparte n'apprécie pas les intrigues de cette femme. Madame de Staël s'installe en Suisse. Elle se rend en Allemagne, y apprend la langue et découvre une littérature sentimentale qu'elle présentera au Français dans un ouvrage intitulé « De l'Allemagne ». Elle voyage ensuite en Italie pour finalement retourner en Suisse.

Madame de Staël et le baron se séparent en 1800. Le baron décède en 1802. Elle entretient alors une relation tumultueuse avec l'écrivain Bengamin Constant. La baronne de Staël se remarie en 1811 avec Albert de Rocca, un jeune officier.

Germaine de Staël décède le 14 juillet 1817. Elle a eu trois enfants pendant son mariage avec le baron. Deux de ses enfants auraient pour père deux amants de la baronne. Un quatrième enfant est issu de son deuxième mariage.


Quelques ouvrages

- Réflexions sur le procès de la Reine, 1793
- Delphine, 1802
- Corinne ou l'Italie,1807
- De l'Allemagne, 1810 (publié en 1814)
- Considératiions sur la Révolution..., 1818 (posthume)

de Pierre Bérard

 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports