La pause lecture 2002     Accueil
De la peine ça meurt comme de la joie. Tout finit par mourir à la longue. C'est dans l'ordre des choses. (Germaine Guèvremont)


Auteurs

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Germaine Guèvremont


1893 - 1968
Germaine Grignon
Romancière québécoise


Germaine Guèvremont voit le jour à Saint-Jérome. Son père est avocat et sa mère s'adonne à la peinture. Germaine est la cousine de Claude-Henri Grignon. Après ses études, elle travaille au palais de justice.

Germaine épouse Hyacinthe Guèvremont en 1916. Le couple s'installe à Sorel en 1920. Ils auront cinq enfants.

Germaine Guèvremont devient journaliste pour The Gazette. En 1938, elle écrit entre autres un roman feuilleton, ancêtre du Chenal du Moine. Ceux-ci paraissent dans la revue Paysana de Françoise Gaudet-Smet. Ce n'est qu'en 1945, qu'elle publie son premier roman «Le Survenant» qui est vite considéré comme une grande oeuvre québécoise. En 1947, son deuxième roman «Marie-Didace» remporte aussi un grand succès.

Germaine Guèvremont écrit ensuite une adaptation du Survenant pour la radio. Le radio roman est diffusé de 1952 à 1955. Le Survenant devient un téléroman de 1954 à 1960. Un film est réalisé à partir du roman en 1957. En 2005, Erik Canuel réalise le 'remake' du Survenant sur le grand écran.

Son oeuvre principale «Le Survenant» lui vaut des prix au Québec, en France et les plus hautes distinctions littéraires au Canada.

de Pierre Bérard

 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports