La pause lecture 2002     Accueil
Le guerrier qui cultive son esprit polit ses armes. (Stanislas de Boufflers)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Geronimo


1829 - 1909
Go Khla Yeh
Guerrier apache


Geronimo naît le 16 juin 1829 sur la terre de la bande nommée Bedonkohe. La terre, situé dans l'actuel Nouveau-Mexique, faisait partie du Mexique à l'époque. À la mort de son père, sa mère et lui s'installent chez les Chiricahua. À dix-sept ans, Geronimo épouse Alopé de la bande Nedni-Chiricahua. Ils auront trois enfants.

En mars 1858, les soldats mexicains attaquent le village apache alors que les hommes sont absents. La mère, l'épouse et les enfants de Geronimo sont tués. Geronimo se joint à Cochise, chef des Chiricahua, pour se venger des Mexicains. Ils attaquent les soldats au couteau.

En 1860, un campement apache est attaqué par des mineurs. Quatre Indiens sont tués et treize femmes et enfants sont fait prisonniers. Les Apaches se sont à nouveau vengés en s'en prenant à des citoyens américains.

En 1871, les Apaches signent un accord avec les Américains. Ils créent une réserve* sur leurs terres. En 1876, la réserve est déportée vers une autre réserve. Quelques Apaches, dont Jeronimo, s'enfuient de la réserve.

Les exploits de Geronimo le rendent célèbre. Il combat souvent en infériorité numérique et il compte plusieurs évasions spectaculaires. Une de ses évasions a lieu alors qu'il est prisonnier dans une grotte. Geronimo réussit à s'enfuir par une deuxième issue. Les soldats n'ont jamais trouvé cette issue.

En septembre 1886, Geronimo décide de se rendre. Lors de son arrestation, il est armé d'un Winchester, d'un Colt et d'un couteau. Il devient fermier.

En 1904, Geronimo est à l'Exposition universelle à St-Louis. Il vend des souvenirs et des photos de lui. Il est du défilé inaugural du président Theodore Roosevelt en 1905.

Vers la fin de sa vie, Geronimo avoue avoir beaucoup appris des Blancs. Il souligne entre autres que les Américains sont des gens aimables et pacifiques.

En février 1909, Geronimo fait une chute de son cheval lors d'une nuit particulièrement froide. Il décède d'une pneumonie le 17 février 1909.

* RÉSERVE : territoire réservé aux Indiens et soumis à un régime spécial. (Larousse)


de Pierre Bérard

 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports