Henriette Caillaux
    La pause lecture 2002     Accueil
Les soldats se mettent à genoux quand ils tirent : apparemment pour demander pardon du meurtre. (Voltaire)


Divers

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Henriette Caillaux


1874 - 1943
Henriette Raynouard
Femme de ministre


Henriette Raynouard naît le 5 décembre 1874. Elle épouse le politicien Joseph Caillaux, nouvellement divorcé.

La lutte est féroce entre les partis politiques. Alors que Joseph Caillaux est ministre des Finances, il est attaqué de toute part. On met en doute son honnêteté. On l'accuse aussi d’être ami avec les Allemands.

Gaston Calmette, le directeur du journal Le Figaro lui fait mauvaise presse. Il publie dans le journal quelques lettres de la correspondance entre Henriette et Joseph alors que celui-ci était encore marié. Le journal obtint ces lettres de la femme de chambre d'Henriette.

Le 16 mars 1914, Henriette Caillaux se présente au journal et, après quelques mots, abat Gaston Calmette de quelques balles. Il décède à l'hôpital.

Henriette Caillaux plaide coupable. Son avocat est Fernand Labori, célèbre défenseur de Dreyfus. L'avocat plaide le crime passionnel. Le président de la France fait une déposition au procès.

Henriette est acquittée le 28 juillet. Le verdict est fortement critiqué dans les journaux. Les journalistes soupçonnent une entente entre Joseph Caillaux et le juge d'instruction.

Joseph Caillaux doit tout de même démissionner de son poste de ministre des Finances.

Le couple se séparera quelques années plus tard.

Henriette Caillaux décède le 29 janvier 1943

de Pierre Bérard








Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports