La pause lectureLes rédacteurs en chef des journaux actuels n'ont pas le temps de lire les journaux ; ils passent leurs journée en réunions avec d'autres rédacteurs à essayer de savoir quoi faire avec internet. (Dave Barry) Accueil


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Honoré Beaugrand


1848 - 1906
Journaliste, politicien et écrivain québécois


Honoré Beaugrand voit le jour le 24 mars 1848. Il s’inscrit au cours classique du collège de Jolliete. À dix-sept ans, Honoré laisse le cours classique pour s'inscrire au collège militaire de Montréal.

Enrôlé dans l'armée française, Honoré Beaugrand combat au Mexique. À la fin de la guerre, en 1867, il vit quelque temps en France pour ensuite s'installer aux États-Unis. Il devient journaliste pour des journaux francophones américains.

Honoré épouse Éliza Walker en 1873. Elle est de l'Église méthodiste, il est franc-maçon.

En 1875, il fonde le journal « La République » dans lequel il se déclare anticlérical et donne son opinion sur la religion et la politique. Mal reçu par une opinion publique plutôt puritaine, Honoré revient au Canada en 1878. Il lance un journal satirique à Ottawa. Le journal ferme après quelques mois.

En février 1879, il fonde le quotidien montréalais « La Patrie ». Son journal appuie les libéraux fédéraux. C'est un succès financier. En 1883. le journal déménage dans un immeuble neuf sur la rue Saint-Gabriel. Arthur Buies, célèbre journaliste qui appuya le curé Labelle dans la colonisation des Laurentides, est parmi les collaborateurs de marque de « La Patrie ».

Honoré Beaugrand est maire de Montréal de 1885 à 1887. Il demande aux citoyens francophones de se faire vacciner contre la petite vérole comme le font les Anglophones. Cet appui du maire pour une décision des Anglais contribue à sa baisse de popularité parmi les Francophones. Pour sa réélection en 1886, il est fortement appuyé par les milieux d'affaires anglophones.

Beaugrand a des idées révolutionnaires et dérangeantes pour l'époque. Il rêve d'une école laïque et d'une réforme dans la santé publique. Selon certains libéraux, l’anticlérical Beaugrand risque de nuire au parti.

Wilfrid Laurier devient premier ministre du Canada en 1896. L'année suivante, Laurier fait une proposition alléchante pour l’achat du quotidien. Beaugrand accepte. Le nouveau rédacteur en chef est le fervent catholique Henri Bourassa.

Après la vente du journal, Honoré Beaugrand voyage beaucoup dans le monde. Il raconte ses voyages dans « La Patrie ». Au cours de sa vie, il publie des lettres de voyages, des romans et plusieurs contes.

De santé fragile, Honoré Beaugrand décède à Montréal le 7 octobre 1906. À Montréal, il y a une rue et une station de métro nommées en son honneur.

En 1957, le quotidien « La Patrie » devient un hebdomadaire. La publication du journal cesse en 1978.


Quelques écrits

- Jeanne la fileuse, 1878
- La Chasse-galerie, 1900
- Contes canadiens
- Lettres de voyage

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports