La pause lecture pib 2002     Accueil
Un chanteur d'opéra, c'est un type qui reçoit un coup de couteau dans le dos et qui, au lieu de saigner, se met à chanter. (Judy Canova)


Compositeurs
10 titres au hasard




Quart d'heure quotidien










Jacques Offenbach

1819 - 1880
Jacob Offenbach
Compositeur allemand naturalisé français

Jacob Offenbach naît à Cologne en Allemagne le 20 juin 1819. En 1833, son père l'envoie étudier le violoncelle au Conservatoire de Paris. C'est à Paris que Jacob change son prénom pour Jacques. Il laisse le Conservatoire en 1834 et survit grâce à de petits boulots jusqu'à ce qu'il soit finalement engagé comme violoncelliste à l'Opéra-Comique.

Jacques Offenbach est rapidement reconnu comme virtuose du violoncelle. Il joue aux côtés de grands pianistes tels Rubinstein et Liszt.

Il se marie à Herminie D'Alcain en 1844. En 1848, la violence révolutionnaire incite le couple à s'installer temporairement en Allemagne. Ils reviennent en France après quelques mois.

Offenbach est nommé chef d'orchestre du Théâtre-Français (Comédie-Française) en 1850.

En 1855, Offenbach présente sa musique et ses chansons dans un petit théâtre qu'il loue. L'hiver suivant, il loue un théâtre plus grand afin d'y présenter ses compositions d'opérettes. Les premières années, les opérettes se limitent à un acte. Ce n'est qu'en 1858 qu'il présente une oeuvre complète « Orphée aux Enfers ».

Jacques Offenbach obtient la naturalisation française en 1860.

La guerre entre la France et l'Allemagne éclate en 1870. Critiqué par la presse, Offenbach fuit en Allemagne. La presse allemande voit en lui un traitre national. Offenbach se rend en Espagne. À la fin de la guerre, il revient en France (juin 1871).

Il n'a plus la faveur du public. Le peuple n'aime pas voir son armée française parodiée par ses opérettes. En 1875, Offenbach déclare faillite. Il réussit à se relever en 1876 alors qu'il présente une quarantaine de concerts aux États-Unis.

En 1878, l'opérette Madame Favart est bien reçue par les Français.

Jacques Offenbach décède à Paris le 5 octobre 1880. Sa dernière oeuvre, « Les Contes d'Hoffmann », sera achevée en 1881 par d'autres musiciens, dont son ami Ernest Guiraud.

Jacques Offenbach a écrit une centaine d'opérettes, dont certaines demeurent très populaires de nos jours.


Quelques oeuvres

- Orphée aux enfers, 1858
- La belle Hélène, 1864
- La vie parisienne, 1866
- La Périchole, 1868
- Les Brigands, 1869
- Les Contes d'Hoffmann, 1881 (posthume)

de Pierre Bérard



Mentions légales



Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports