La pause lecture pib 2002     Accueil
Moi, je n'ai pas d'ami. C'est trop fatigant d'être aimable. (Jean Gabin)


Cinéma
10 titres au hasard




Quart d'heure quotidien










Jean Gabin

1904 - 1976
Jean Alexis Moncorgé
Acteur français

Jean Gabin voit le jour à Paris, le 18 mai 1904. Son père, tenancier de café, est comédien, sa mère, chanteuse. Jean passe sa jeunesse à la campagne, élevé par sa soeur aînée. Il abandonne ses études à l'âge de quinze ans pour travailler dans de petits boulots.

À dix-huit ans, bien malgré lui (une idée de son père), il devient figurant aux Folies-Bergère.

Après son service militaire, Gabin fait un tour de chant en France et en Amérique du Sud. En 1928, il est le partenaire de Mistinguett. Son premier rôle au cinéma est dans Chacun sa chance, tourné en 1930. En 1936, les films La Belle Équipe et Pépé le Moko font de lui une vedette du cinéma.

En 1941, pour s'éloigner des nazis, Jean Gabin s'expatrie aux États-Unis où il tourne deux films qui ont peu de succès.

Jean Gabin se lance dans l'élevage de bovins et de chevaux en 1952. En 1962, riche propriétaire de terres, Gabin entre en conflit avec les agriculteurs de la région qui lui réclament de laisser des terres aux jeunes agriculteurs ; cet évènement l'attriste énormément.

En 1974, il enregistre la chanson Ce que je sais ; c'est un succès.

Jean Gabin décède de la leucémie, le 15 novembre 1976. Il a tourné dans 95 films, dont plusieurs, dans le rôle de Maigret.


Quelques films

- Pépé le Moko, 1936
- La Grande Illusion, 1937
- Quai des brumes, 1938
- La Bête humaine, 1938
- Le jour se lève,
- Touchez pas au Grisbi, 1954
- En cas de malheur, 1958
- Un singe en hiver, 1962

de Pierre Bérard



Mentions légales



Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports