La pause lecture pib 2002     Accueil
Écrire c'est lever toutes les censures. (Jean Genet)


Auteurs
10 titres au hasard




Quart d'heure quotidien










Jean Genet

1910 - 1986
Écrivain français

Jean Genet naît à Paris le 19 décembre 1910. Il a un an lorsque sa mère, une prostituée, le place en adoption. Jean est élevé dans une famille nourricière à la campagne. Il y est relativement heureux.

Il commet un premier vol à l'âge de dix ans. Il fugue, suit une formation de typographie, fugue encore. À quinze ans, il est envoyé dans une colonie pénitentiaire où il découvre son homosexualité.

À dix-huit ans, Jean Genet se joint à la Légion étrangère. Il déserte en 1936. De retour à Paris en 1937, il vit de petits vols qui l'amènent souvent en prison.

Genet commence à écrire. Ses romans sont censurés. Il y parle de prison, d'homosexualité. En 1947, il publie « Pompes funèbres », un roman dans lequel il décrit une certaine attirance sexuelle dans la violence nazie. Le roman fait scandale.

Il écrit des pièces de théâtre qui connaissent beaucoup de succès. Il en profite pour décrier les colonies françaises, il souhaite leurs indépendances.

Il dénonce la bourgeoisie, prend la défense des Palestiniens. En 1977, dans un article paru dans Le Monde, Genet soutient le terrorisme.

Genet a des problèmes de toxicomanie. Il vit en solitaire dans de petites chambres d'hôtel.

Jean Genet décède le 15 avril 1986.


Quelques oeuvres

- Notre-Dame-des-Fleurs, 1944
- Miracle de la rose, 1946
- Querelle de Brest, 1947
- Les Bonnes (pièce), 1947
- Journal du voleur, 1949
- Le Balcon (pièce), 1956
- Les Nègres (pièce), 1958

de Pierre Bérard



Mentions légales



Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports