La pause lectureQuand un homme imite un singe, c'est toujours pour rire du ridicule de l'animal. Quand on me dit que le singe imite l'homme, je ne le vois pas différemment. (Julien Féret) Accueil


Divers

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Jean Guilda


1924 - 2012
Jean Guida de Mortellaro
Travesti


Jean Guilda naît en France le 21 juin 1924.

Il apprend le maquillage. Guilda travaille pour les Ballets Carlo de Monte. Il commence lentement à présenter (au noir) des spectacles de travesti.

En 1946, il change son nom Guida pour Guilda en s'inspirant du film « Gilda », mettant en vedette Rita Hayworth. Cette même année, Guilda joue un petit rôle, celui d'un travesti, dans le film « Une Femme coupée en morceaux ». Il fait une tournée internationale avec la célèbre chanteuse Mistinguett.

Lou Walters, propriétaire de cabarets new-yorkais, embauche Guilda pour des spectacles de travesti. En 1954, Guilda s'installe à Montréal. Il fait un malheur au cabaret chez Paree. Sa carrière québécoise est lancée. En 1967, il ouvre le cabaret « Chez Guilda ».

Guilda se produit régulièrement au Casa Loma, un célèbre cabaret de Montréal des années 1950 et 1960. On le voit aussi au Caf Conc, un chic cabaret de l'hôtel Château Champlain.

Il est aimé du grand public, mais mal vu de l'Église catholique et du maire de Montréal, Jean Drapeau.

Pendant plus de trente ans, Guilda présente son spectacle au Théâtre des Variétés, un théâtre de vaudeville dirigé par Gilles Latulipe.

Les costumes de Guilda sont grandioses. Il lui arrive d'imiter de grandes vedettes telles Marlene Dietrich et Marilyn Monroe.

Jean Guilda décède le 27 juin 2012.

Guilda, bisexuel, se serait marié trois fois et serait le père de quatre enfants.

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports