La pause lectureL'égal de tous les hommes ou le valet de tous les princes: choisis. (Jean-Paul Sartre) Accueil


Auteurs

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Jean Paul Sartre


1905 - 1980
Jean-Paul-Charles-Eymard-Léon-Eugène Sartre
Philosophe et romancier français


Jean-Paul Sartre, né le 21 juin 1905 à Paris, perd son père peu après sa naissance. Il est éduqué par son grand-père qui lui fait découvrir la littérature. Après dix ans de bonheur avec ses grands-parents, il revient vivre avec sa mère, remariée avec un homme que Jean-Paul déteste. Au lycée, Sartre est l'amuseur public avec ses plaisanteries, ses provocations et ses chahuts. Malgré tout, c'est un grand travailleur, écrivant et lisant énormément.

Après son service militaire, Sartre est professeur. Ses manières désinvoltes, parfois choquantes pour les adultes qui l'entourent, séduisent les élèves.

Ses premiers écrits sont refusés par les éditeurs. Jean-Paul Sartre publie son premier livre «La Nausée» en 1938 qui lui donne la notoriété.

Puis c'est la guerre. Son poste de soldat météorologiste lui laisse assez de temps libre pour écrire les carnets de la drôle de guerre qui seront publiés plus tard. Il est fait prisonnier et se retrouve dans un camp de détention en Allemagne où il apprend la solidarité et devient moins individualiste. Il est libéré en 1941 grâce à un faux certificat médical et devient un résistant, qualifié de 'pantouflard' par certains. Sartre distribue des tracts, ce qui n'est tout de même pas rien.

En 1945, Jean-Paul Sartre fonde la revue «Les Temps modernes» dans laquelle on retrouve, entre autres, la plume de Simone de Beauvoir, sa compagne dans la vie. C'est aussi le début de l'époque de l'existentialisme* dont il est un des principaux acteurs.

En 1968, il préside un tribunal fictif charger de juger les Américains pour leurs crimes au Vietman.

La santé de Sartre se détériore dans les années soixante, il est atteint de cécité. Il continue à défendre les causes qui lui tiennent à coeur.

Jean-Paul Sartre décède le 15 avril 1980.


Quelques oeuvres

- La Nausée, 1938
- Le Mur, 1939
- Les Mouches, 1943
- L'Être et le Néant, 1943
- Les chemins de la liberté, 1945
- Critique de la raison dialectique, 1960
- Les mots, 1964

* Existentialisme : mouvement philosophique qui s'interroge sur l'Être en général à partir de l'existence vécue par l'homme. Jean-Paul Sartre est le principal représentant. (Larousse)

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports