La pause lecture 2002     Accueil
Nous sommes tous des immigrés, il n'y a que le lieu de naissance qui change.


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Jean Talon


1625 - 1694
Premier intendant en Nouvelle-France


Jean Talon voit le jour en France le 8 janvier 1625. Il étudie chez les Jésuites à Paris.

De 1655 à 1665, il occupe le poste d'intendant. Sa compétence est remarquée par ses supérieurs. En 1665, Jean Talon est choisi par Louis XIV pour le poste d'intendant en Nouvelle-France.

Talon arrive à Québec en septembre 1665 et y découvre une colonie désorganisée, sans cesse menacée par les Iroquois. La même année, le roi envoie des soldats en renfort pour combattre les Iroquois. Ces derniers se rendent en 1667.

Entre-temps, Talon établit des cours de justice dans les trois principaux sites : Montréal, Québec et Trois-Rivières.

Un des rôles de l'intendant est de développer la colonie par l'immigration de colons. Dans le but de fonder des familles, de jeunes femmes, appelées « Filles du roi », sont du groupe des immigrants. Ces personnes arrivent avec une dot payée par le roi.

Talon encourage fortement le mariage. Il va jusqu'à promulguer une ordonnance forçant les jeunes célibataires à marier une Fille du roi. Selon l'ordonnance, les récalcitrants risquent de perdre leur droit de travailler (pêche, chasse, commerce de la fourrure). Talon accorde des allocations (primes d'encouragement) aux familles de 10 enfants et plus. Il tente sans succès d'unir par mariage les Indiens et les Blancs.

Visant l'autosuffisance, il introduit la culture du lin et du houblon afin que les habitants puissent produire leurs tissus et leur bière. Il encourage des élevages diversifiés du bétail, réduisant ainsi les besoins d'importation. Il instaure la pêche commerciale, destinée à la consommation des habitants et à l'exportation. Un chantier naval voit le jour.

En 1668, Talon retourne en France pour des raisons de santé. Il revient en Nouvelle-France en 1670.

Talon envoie des explorateurs à travers l'Amérique du Nord dans le but d'agrandir le territoire de la Nouvelle-France, de créer des alliances et de trouver des sites de minerais pouvant être exploités.

Talon quitte définitivement la Nouvelle-France en 1672. Il est nommé secrétaire du roi.

Jean Talon décède à Paris, le 24 novembre 1694. Il ne s'est jamais marié.

L'intendant Jean Talon avait les titres de Baron des îlets et de Comte d'Orsainville.



 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports