La pause lectureDans le vocabulaire syndicaliste, on ne passe à l'action qu'en cessant toute activité. (Philippe Bouvard) Accueil


Divers

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Jimmy Hoffa


1913 - 1975
James Riddle Hoffa
Dirigeant syndical américain


James Riddle Hoffa naît au Brésil le 14 février 1913. Son père décède en 1920. La famille s'installe à Détroit en 1924. Jimmy quitte l'école à l'âge de quatorze ans.

Employé dans une chaîne d'épiceries, le jeune Jimmy fait ses premiers pas dans le travail syndical. Il se démarque rapidement. Les employés font la grève. Renvoyé par la chaîne d'épicerie en 1931, Jimmy est engagé par le local 299 du syndicat des Teamsters.

En 1933, les Teamsters comptent 75 000 membres. Jimmy Hoffa devient président du local 299 en 1946. En 1951, les Teamsters ont plus d'un million de membres. Hoffa est nommé vice-président national en 1952. Il prend la présidence en 1957. Son prédécesseur, Dave Beck, est reconnu coupable de fraudes la même année.

Dans les années 1960, Jimmy Hoffa a des démêlés avec la justice. Il est condamné pour tentative de corruption d'un jury. Il est aussi reconnu coupable de fraudes. Il aurait payé ses factures personnelles avec de l'argent provenant du fond de pension des Teamsters. Hoffa choisit Frank Fitzsimmons pour le remplacer à la présidence, mais Fitzsimmons prend le contrôle en s'éloignant de l’emprise de Hoffa.

Hoffa est libéré en décembre 1971. Il n'a purgé qu'un tiers de sa peine, sa peine étant commué par le président Nixon avec la condition de ne pas participer à une activité syndicale avant 1980. Il tente sans succès d'invalider cette restriction.

Hoffa reçoit sa pension de retraite des Teamsters, un montant unique de 1,7 million de dollars.

En 1970, Hoffa écrit « The Trials of Jimmy Hoffa ». Son autobiographie est publiée en 1975, quelques mois après sa disparition.

Jimmy Hoffa est vu pour la dernière fois dans le stationnement d'un restaurant, en banlieue de Détroit, le 30 juillet 1975. Il n'a jamais été retrouvé. En 1982, soit sept ans après sa disparition, Jimmy Hoffa est légalement déclaré mort.

Certains observateurs croient qu'il aurait été assassiné sous l'ordre de chefs du crime organisé qui auraient voulu éloigner Hoffa du syndicat, Fitzsimmons étant plus flexible.

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports