La pause lecture 2002     Accueil
Un homme est d'accord pour souffrir du froid s'il veut explorer le pôle Nord. (Arnaud Desjardins)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



John Franklin, explorateur de l'Arctique


1786 - 1847
Navigateur et explorateur britannique


John Franklin voit le jour en Angleterre le 15 avril 1786. Il quitte l'école à douze ans pour s'engager sur un navire marchand. Il joint la Marine royale l’année suivante. John quitte la Marine après un an afin de participer avec son oncle à une expédition en Australie. Dès son retour, en 1803, il réintègre la Marine royale.

John participe à une première exploration de l'Arctique sous la Marine royale. C'est un échec. L'expédition est bloquée peu après l'île Spitzberg, au nord-est du Groenland.


Première expédition

John Franklin commande sa première expédition de l'Arctique en 1819. À cause de conflits entre deux compagnies de fourrures, il a de la difficulté à recruter des guides amérindiens et se procurer des provisions.

À l'été 1820, l'expédition s'installe au lac Winter pour y passer l'hiver. En 1821, malgré le manque de provisions et la mésentente régnant à bord (due entre autres à la rigidité de Franklin), l'expédition réussit à atteindre la rivière Coppermine.

Sans provisions, l'expédition rebrousse chemin. Les canots endommagés, l'équipage doit marcher. Neuf hommes en meurent. À l'automne 1822, l'Angleterre reçoit Franklin en héros.


Deuxième expédition

Des provisions en quantité sont prévues avant le départ. En 1826, deux groupes descendent le fleuve Mackenzie jusqu'à son delta. Un groupe longe le Delta par l'ouest, l'autre par l'est. L'intention est de se rejoindre en faisant chacun la moitié du chemin. Le groupe de Franklin arrive le premier au point de rencontre, mais le froid l'empêche d'attendre l'autre groupe. L'autre groupe réussit à compléter le parcours.

John Franklin reçoit le titre de « Sir » en 1829, après la publication (1927) de ses récits de voyage. Il est nommé gouverneur de la Tasmanie en 1836, poste qu'il occupe jusqu'en 1843.


Troisième expédition

En mai 1845, Franklin et 134 hommes quittent l'Angleterre pour une nouvelle expédition vers l'Arctique canadien. Les navires sont bien équipés et confortables (salle à manger, bibliothèque...). L'expédition est vue pour la dernière fois dans la baie de Baffin en juin.

Différentes expéditions sont organisées afin de retrouver Franklin à partir de 1847. Des notes de l'équipage et des restes humains sont trouvés sur l'île du Roi William.

Selon les notes et les autres découvertes lors de la recherche, les deux navires sont bloqués par les glaces en septembre 1846. Franklin meurt le 11 juin 1847. En 1848, les survivants tentent d'atteindre le sud du Canada en traîneau. Les hommes meurent de faim ou de scorbut.

Selon des scientifiques, certains hommes seraient morts empoisonnés par le plomb servant de soudure pour les boîtes de conserve.

Les navires n'ont jamais été retrouvés.

de Pierre Bérard

 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports