La pause lectureLorsque l'homme s'habitue à voir les autres porter les chaînes de l'esclavage, c'est qu'il accepte lui-même un jour de les porter. (Abraham Lincoln) Accueil


Divers

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



John Wilkes Booth


1838 - 1865
Assassin d'Abraham Lincoln


John Wilkes Booth naît dans le Maryland le 10 mai 1838. Son père est un célèbre acteur anglais qui a immigré aux États-Unis. John quitte l'école à quatorze ans. Il commence à s'intéresser à la politique à l'âge de seize ans en assistant à un rassemblement d'un parti politique. Il s'intéresse aussi au théâtre.

Il fait ses premiers pas au théâtre de Baltimore à l'âge de dix-sept ans. Vers la fin des années 1950, il devient un acteur de premier plan à travers les États-Unis. Son salaire est maintenant de vingt mille dollars par année.

La guerre civile éclate le 12 avril 1861. John Wilkes Booth est opposé à l'abolition de l'esclavage. Il déclare publiquement qu'il est fortement en faveur du Sud. Cette prise de position attise la colère des citoyens du nord du pays. Malgré tout, il continue à jouer avec succès dans les grandes villes du nord.

En 1863, Booth est arrêté et accusé de traître pour ses propos contre le président Lincoln. Il est libéré après avoir payé une amende et fait serment d'allégeance.

En 1864, le Nord (les abolitionnistes) est en avance sur le Sud (les Confédérés) dans la guerre de Sécession, ce qui favorise la réélection de Lincoln. Booth et des sympathisants commencent à comploter pour l'assassinat ou un éventuel enlèvement du président. L'enlèvement servirait à libérer des prisonniers sudistes. Ils s'entendent pour l'enlèvement.

Le matin du 14 avril 1865, Booth apprend que Lincoln assistera à la pièce présentée au Théâtre Ford. Il planifie assassiner Lincoln lui-même et demande à deux sympathisants d'assassiner le secrétaire d'État et le vice-président. Les deux sympathisants ne réussiront pas leur crime.

Booth prépare son crime en prévoyant un cheval pour s'échapper et en perçant une petite ouverture dans la porte de la loge du président. Vers 22 heures, après avoir vérifié les occupants par l'ouverture, il pénètre dans la loge et tire derrière la tête du président. L'agent Rathbone se jette sur Booth. Booth le poignarde avant de sauter sur la scène où il crie en latin « Ainsi toujours aux tyrans ». Il s'enfuit par la ruelle où l'attend David Herold avec des chevaux. Ils fuient vers le sud.

Une récompense de cent mille dollars est offerte pour toute information menant à sa capture.

Le 26 avril 1865, les soldats apprennent que Booth et Herold se cachent dans une ferme. Herold se rend. Un soldat tire sur Booth. John Wilkes Booth meurt trois heures plus tard.

Huit personnes impliquées dans l'assassinat de Lincoln sont déclarées coupables le 30 juin 1885 et pendues le 7 juillet.

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports