La pause lectureIl n'y a pas de crime parfait, il n'y a que des crimes impunis, ceux dont l'imperfection n'a pas été découverte. (Alain Demouzon) Accueil


Divers

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Joseph Valachi


1903 - 1971
Surnommé Cargo Joe
Mafioso


Joseph Valachi naît le 22 septembre 1903. Lors de son passage à la commission d'enquête de 1963, il raconte son premier crime : le vol d'une caisse de savon à l'âge de neuf ans.

La carrière criminelle de Valachi commence par des cambriolages. Sa bande volait par effraction dans les magasins. À vingt ans, il fait neuf mois de prison pour cambriolage, puis retourne en prison de 1925 à 1928.

En 1930, il devient soldat pour une famille de la Cosa Nostra new-yorkaise. Il participe à l'assassinat du dirigeant de la famille rivale, Joseph Masseria. Valachi devient garde du corps de Maranzano jusqu'à l'assassinat de celui-ci. Maintenant au service de la famille dirigée par Lucky Lucianno, il devient le lieutenant de Tony Strollo.

En 1960, Valachi est condamné à quinze ans de prison pour trafic de drogue. En juin 1962, se sachant menacé de mort par la mafia, il tue un codétenu. À son grand remord, la victime n'a rien à voir avec la mafia. Il demande la protection des autorités et souhaite coopérer avec le gouvernement. En juillet, il est condamné à vie pour meurtre.

En octobre 1963, Valachi témoigne lors d'une commission d'enquête tenue par le gouvernement américain. Son témoignage permet de comprendre le fonctionnement de la Cosa Nostra, sa hiérarchie et permet d'élucider plusieurs meurtres. Il explique comment sont organisés les vols, les extorsions et comment la mafia manipule les syndicats. Mais son rang peu élevé dans la hiérarchie de la mafia ne lui permet pas d'accéder à des preuves pouvant incriminer les dirigeants de la mafia.

En 1966, Valachi tente de se pendre dans sa cellule à l'aide d'une rallonge électrique.

En 1968, son témoignage contribue à la condamnation du criminel Carmine Persico.

Joseph Valachi décède d'une crise cardiaque le 3 avril 1971 à la prison fédérale.

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports