La pause lectureLa révolution n'a jamais amené que des régimes totalitaires plus durs que ceux qu'elle cherchait à renverser. (Romain Belleau) Accueil


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Juan Domingo Peron


1895 - 1974
Militaire et homme politique argentin


Juan Peron naît le 8 octobre 1895. Son père, propriétaire fermier, est éleveur. Juan étudie à l'école militaire. Il entre au Collège militaire en 1910.

De 1936 à 1948, il travaille en tant qu'attaché militaire à l'ambassade de l'Argentine au Chili. En 1938, il se rend en Italie pour y étudier la montée du fascisme. De retour en Argentine en 1941, il se joint au GOU (Grupo de Eficiales Unidos), un regroupement secret de militaires. Le GOU renverse le gouvernement en 1943.

En 1944, Peron devient ministre de la guerre. Il est ensuite nommé vice-président. Peron est évincé par un coup d'État en octobre1945, mais, appuyé par les syndicats, il est libéré quelques jours plus tard. Il dit qu'il va se battre pour une nation juste et promet une victoire pour le peuple. Il épouse l'actrice Eva Duarte, une aide précieuse pour Juan puisqu'elle est très populaire auprès du peuple, particulièrement les pauvres. .

Juan Peron est élu président de l'Argentine en février 1946. Il vise à obtenir plus d'avantages sociaux pour la classe ouvrière. Il est antiaméricain. Il est autoritaire et populiste. Son régime politique se situe entre le communisme et le capitalisme. Il nationalise les chemins de fer. Dans certaines régions, la liberté constitutionnelle est restreinte. En 1949, il écrit une nouvelle constitution permettant sa réélection en 1951.

Des officiers militaires mécontents de la corruption et de la démagogie se révoltent et renversent le gouvernement en septembre 1955. Peron s'enfuit au Paraguay, puis s'installe à Madrid.

Les régimes militaires qui succèdent à Peron ne réussissent pas à relever le pays. Le général Lanusse Alejandro prend de pouvoir en 1971. Il proclame le rétablissement des partis politiques et de la démocratie. Peron revient en Argentine. En mars 1973, les candidats péronistes deviennent majoritaires à l'Assemblée législative. Juan Peron est élu président en octobre 1973. Il nomme Isabel Martinez Peron, sa femme, au poste de vice-présidente. La politique de Peron est de plus en plus à droite. Il est de moins en moins appuyé par le peuple.

Juan Peron décède d'un arrêt cardiaque le premier juillet 1974.

Isabel Peron lui succède à la présidence du pays, mais elle ne réussit pas à s'imposer. Les syndicats ne la soutiennent pas. La violence politique augmente. En mars 1976, l'armée prend le pouvoir. Isabel est emprisonnée. Libérée en 1981, elle s'installe en Espagne.

Mariages : Aurelia Tizon (1929-1938), Eva (Evita) Duarte (1945-1952), Isabel Martinez (1961-1974). Aurelia, sa première femme, décède d'un cancer de l'utérus en 1938. Eva, sa deuxième femme, décède du même cancer en 1952. Isabel habite en Espagne depuis 1981.

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports