La pause lectureL'orgueil est toujours plus près du suicide que du repentir. (Rivarol) Accueil


Chanteurs

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Judy Collins


Chanteuse américaine


Judy Collins naît à Seattle le 1er mai 1939. Son père obtient un emploi à Los Angeles. La famille s'y installe. Judy commence des leçons de piano classique à l'âge de cinq ans. À l'adolescence, elle laisse le piano et la musique classique pour la guitare et le folklore. En 1958, elle abandonne ses études universitaires pour épouser Peter Taylor. Ils ont un enfant l'année suivante.

En 1959, Judy chante cinq soirs par semaine dans une brasserie. Elle fait ensuite la tournée de différents cabarets spécialisés dans le folklore. Son premier album, « A Maid of Constant Sorrow » sort en octobre 1961. Un deuxième album, « Golden Apples of the Sun », sort l'année suivante.

En 1964, quelques chansons de son troisième album, « Judy Collins #3 », paraissent au palmarès américain. Son premier succès commercial est la chanson « Both Sides Now ». Elle commence à faire des tournées en Europe et en Asie. En 1968, Judy remporte un trophée Grammy pour l'album « Wildflowers ».

En 1977, Collins subit une opération pour ses cordes vocales. L'année suivante, ses problèmes reliés à l'alcool l'amènent à suivre une cure de désintoxication. En 1997, le suicide de Clark, son fils, l'affecte beaucoup. Elle a écrit quelques livres parlant de ses succès, mais aussi de tragédies, dont le suicide.

Depuis 2000, Judy Collins a sa propre étiquette de disque, « Wildflower Records ». En 2014, elle continue toujours à enregistrer et à chanter en tournée.

Conjoints : Peter Taylor (1958-1965), Louis Nelson (1996). Judy et Peter ont eu un fils, Clark. Clark est décédé en 1997.

Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports