La pause lectureIl n'y a pas que l'argent dans la vie, il y a aussi les bijoux, les fourrures, les voitures. (Maurice Henry) Accueil


Chanteurs

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Liberace


1919 - 1987
Wladziu (Walter) Valentino Liberace
Pianiste américain


Liberace voit le jour le 16 mai 1919 dans l'État du Wisconsin. Son père, immigrant italien, est musicien. Liberace commence des leçons de piano à l'âge de quatre ans. Il joue du piano à la radio locale, dans des mariages... En 1934, Liberace se joint à un groupe de musiciens de l'école pour jouer du jazz.

En 1937, on fait l'éloge de ses aptitudes et de sa présence sur scène lors d'une compétition de musique classique. En 1941, Liberace fait une tournée avec l'Orchestre Symphonique de Chicago.

À partir de 1942, Liberace délaisse la musique classique pour s'intéresser à la musique populaire. Il conserve cependant quelques pièces populaires de la musique classique, « en coupant les parties ennuyantes » comme il aime le dire. Il se produit dans de prestigieux cabarets à travers les États-Unis. Ses spectacles sont remplis d'humour et d'interactions avec les spectateurs. Il commence à jouer à Las Vegas en 1944.

Dans les années 1950, ses présentations deviennent plus spectaculaires avec une plus grande équipe sur scène, des costumes extravagants, des bijoux flamboyants... On le voit à la télévision à partir de 1952 dans « The Liberace Show ». Les deux premières années de télévision lui auraient rapporté sept millions de dollars.

Le célèbre pianiste fait aussi quelques apparitions au grand écran, entre autres dans South Sea Sinner (1950) et Sincerely Yours (1955).

Sa carrière internationale commence à Cuba en 1956. La même année, il entreprend une tournée en Europe.

En 1957, Liberace poursuit le Daily Mirror (Grande-Bretagne) et un magazine américain pour diffamation. Ces périodiques faisaient allusion à sa probable homosexualité.

Liberace est aussi un homme d'affaires. Il possède une boutique d'antiquités à Beverly Hills, un restaurant à Las Vegas, une chaîne de motels, un centre d'achats et quelques autres entreprises.. Il publie plusieurs livres de recettes.

Dans les années 1970 et 1980, Liberace est la principale attraction de Las Vegas.

En 1982, son garde du corps affirme avoir été son ami de coeur pendant cinq ans et le poursuit pour 113 millions de dollars. La cour lui accorde 95 000 dollars.

Les problèmes de santé du pianiste commencent en 1985. Liberace décède du sida le 4 février 1987.

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports