La pause lectureLe scandale, pour un artiste, est la meilleure proclamation de la réussite. (Michel Conte) Accueil


Divers

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Louella Parsons


1881 - 1972
Louella Oettinger
Journaliste à potins d'Hollywood


Louella Parsons naît dans l'Illinois le 6 août 1881. Alors que Louella est à l'école secondaire, elle écrit une chronique pour un journal d'Illinois.

En 1905, Louilla Oettinger se marie à John Parsons, un agent immobilier. Ils s'installent en Iowa. Selon Louella, John serait mort lors d'un voyage pendant la Première Guerre mondiale. John étant un coureur de jupons, certaines personnes croient plutôt qu'ils ont divorcé.

En 1910, Louella Parsons travaille au Chicago Tribune. En parallèle, elle écrit pour une société de production cinématographique. Elle devient ensuite journaliste pour le New York Morning Telegraph et éditrice de film pour New York American. Impressionné par elle, William Hearst la nomme rédactrice en chef pour la section cinéma de son journal.

En 1925, Parsons doit séjourner en Californie pour des raisons de santé. Lorsqu'elle est prête à revenir à New York, Hearst lui dit d'y rester puisque c'est là que l'action se passe dans le monde cinématographique.

Elle commence à exploiter le côté « glamour » des vedettes, les rumeurs et les ragots. Sa chronique paraît dans 400 journaux à travers le monde. Elle est crainte. Les studios font des ententes avec Louella Parsons. L'entente a pour but d'éviter le scandale chez une de leurs vedettes ou, au contraire, faire éclater le scandale et ainsi être en droit de briser un contrat.

Hedda Hopper, une actrice de film B qui désire écrire pour un journal, se trouve un emploi grâce à l'intervention de Parsons. Elles se font une concurrence féroce. Les deux chroniqueuses peuvent créer une vedette ou détruire une carrière du jour au lendemain.

En 1944, Louella publie le livre à succès « The Gay Illiterate ».

Louella Parsons décède le 9 décembre 1972. Elle a accumulé les ennemis. Peu de vedettes assistent à ses funérailles.

Mariages : John Parsons (1905-1914), Jack McCaffrey, Peter Brady (amoureux), Harry Martin (1926-1964). Louella et John ont eu une fille.


Mémoires de Louella Parsons

- The Gay Illiterate, 1944
- Tell It to Louella, 1961

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports