Madame Du Barry
Madame Du Barry
    La pause lecture 2002     Accueil
Comment voulez-vous qu'une femme soit franche quand ce qu'elle a de mieux à faire pour être heureuse est de devenir le caméléon de son mari. (Madame du Barry)


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Madame Du Barry


1743 - 1793
Jeanne Bécu
Comtesse du Barry


Jeanne Bécu naît en Lorraine le 19 août 1743. Son père serait un amant de sa mère, couturière. Sa mère devient cuisinière pour une riche italienne à Paris. Jeanne y est dorlotée. Ses études dans un couvent sont financées par la patronne de sa mère. Jeanne quitte le couvent à l'âge de quinze ans.et commence à gagner sa vie dans différents emplois. À dix-sept ans, elle est vendeuse dans une boutique de mode.

La beauté de Jeanne attire l'attention de Jean-Baptiste du Barry, un riche proxénète. En 1763, elle devient sa maîtresse et commence une carrière de courtisane sous le nom de Jeanne Vaubernier. Elle est rapidement populaire à Paris.

En 1768, afin d'obtenir un titre de noblesse, elle se marie au comte Guillaume du Barry, frère de Jean-Baptiste. En 1769, elle est présentée à la cour royale et devient officiellement la maîtresse du roi, remplaçant ainsi madame de Pompadour décédée en 1764. Contrairement à madame de Pompadour, Jeanne du Barry ne s'implique pas dans les affaires politiques. Par contre, elle s'implique dans les arts et devient mécène.

Marie-Antoinette, l'épouse du dauphin, futur Louis XVI, déteste Jeanne du Barry.

En 1772, le roi Louis XV commande un collier de grande valeur pour Jeanne. C'est ce fameux collier qui fit scandale en impliquant à tort Marie-Antoinette (voir Jeanne de la Motte-Valois).

Louis XV décède en 1774. Possiblement suggéré par Marie-Antoinette, Jeanne est enfermée pendant quelques mois dans un lieu de retraite. Elle vit ensuite quelque temps sur sa terre à Saint-Vrain. En 1776, elle s'installe au château de Louveciennes où elle connaît une liaison avec le comte de Cossé-Brissac.

En 1792, des partisans de la Révolution française soupçonnent Jeanne d'aider les fuyards. Elle est finalement arrêtée en 1793 et condamnée à mort. Jeanne du Barry décède sous la guillotine le 8 décembre 1793.



 


Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports