La pause lectureLa famille est un ensemble de gens qui se défendent en bloc et s'attaquent en particulier. (Diane de Beausacq) Accueil


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Marguerite Bourgeoys


1620 - 1700
Fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame de Montréal


Marguerite Bourgeoys voit le jour en France le 16 avril 1620. Âgée de dix-neuf ans, elle perd sa mère et doit prendre soin de ses frères et soeurs. Marguerite est membre d'un groupe de jeunes filles, la Société des Enfants de Marie. Les membres du groupe enseignent aux pauvres.

En 1653, Le Sieur de Maisonneuve vient en France faire du recrutement pour la Nouvelle-France, Marguerite est du nombre à titre d'institutrice. Lors de la traversée, la peste se déclare à bord, Marguerite agit comme infirmière. Arrivée en Nouvelle-France, elle apporte son aide à Jeanne Mance en visitant les malades et consolant les affligés.

En 1658, Marguerite Bourgeoys ouvre sa première école dans une ancienne étable de Ville-Marie (Montréal). L'année suivante, elle retourne en France pour revenir avec des femmes, dont six deviennent les premières soeurs de la congrégation Notre-Dame. La congrégation est destinée à l'instruction des jeunes filles.

En 1663, des femmes arrivent de France afin de peupler la Nouvelle-France. Marguerite Bourgeois accueille ces femmes, nommées les « Filles du Roi ». Avec les soeurs de la congrégation, elle leur enseigne à tenir maison. Elle travaille à promouvoir la famille et apporte son soutien à tous les colonisés. Un nouveau couvent est construit en 1684.

En 1693, Marguerite Bourgeois se fait remplacer à la direction de la congrégation par Marie Barbier. L'ordre religieux est finalement approuvé par l'Église en 1698, Marguerite prononce alors ses voeux.

Marguerite Bourgeois décède le 12 janvier 1700. Elle est canonisée* en 1982 par le pape Jean-Paul II.

Le Musée Marguerite-Bourgeois, situé dans le Vieux-Montréal, souligne son courage et celui des autres fondateurs de Montréal.

* CANONISER : mettre au nombre des saints par un procès de canonisation. (Larousse)


de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.




Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports