La pause lectureVivre avec l’alcool, c’est vivre avec la mort à la portée de la main. (Marguerite Duras) Accueil


Auteurs

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Marguerite Duras


1914 - 1996
Marguerite Donnadieu
Femme de lettres française


Marguerite Duras voit le jour en Indochine le 4 avril 1914. Ses parents sont volontaires pour travailler dans les colonies ; son père est directeur d'école, sa mère, institutrice. Le père de Marguerite décède alors qu'elle a huit ans. Elle fait ses études secondaires et obtient un bac en philosophie en Indochine. En 1933, Marguerite poursuit ses études en sciences politiques en France.

En 1938, diplôme en main, Marguerite travaille comme secrétaire au ministère des Colonies. En 1940, elle écrit en collaboration avec Philippe Roque L'Empire français, un ouvrage de propagande.

En 1943, Marguerite publie son premier roman Les Imprudents qu'elle signe en empruntant le nom du village paternel, Duras. Elle se joint à la résistance.

En 1950, Un barrage contre le Pacifique est publié. C'est le premier d'une série de romans dont le décor est invariablement l'univers asiatique de son enfance. Ce roman est porté au grand écran en 1957. Madame Duras travaille, entre autres, à écrire des scénarios de films. En 1965, sa pièce Des journées entières est jouée au théâtre.

Femme impliquée, elle milite contre la guerre en Algérie en 1960. En 1968, on la retrouve aux côtés des étudiants contestataires. En 1971, elle endosse, comme Simone de Beauvoir et Jeanne Moreau, le Manifeste pour le droit à l'avortement.

Marguerite Duras a des problèmes d'alcool. Sobre depuis plusieurs années, elle sombre de nouveau en 1975. En 1980, l'Académie française, considérant Marguerite Duras comme une personne non 'convenable', rejette sa candidature. Elle fait une cure de désintoxication en 1982.

En 1984, elle publie son plus grand succès, traduit dans plusieurs langues, L'Amant. En 1987, elle explique son alcoolisme dans La Vie matérielle. Son dernier livre, publié en 1995, s'intitule C'est tout.

Marguerite Duras décède à Paris le 3 mars 1996.


Quelques écrits

- Un barrage contre le Pacifique, 1950
- Le Marin de Gibraltar, 1951
- Le Square, 1955
- Moderato cantabile, 1958
- Le crime ou la folie, 1958
- Des journées entières (théâtre), 1965
- L'Amante anglaise (théâtre), 1967
- La Maladie de la mort, 1983
- L'Amant, 1984
- L'Amant de la Chine du Nord, 1991

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports