La pause lectureOn ne ferait pas le métier d'actrice si on ne ressentait pas une véritable jouissance à être regardée. (Emmanuelle Béart) Accueil


Cinéma

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Martine Carol


1920 - 1967
Marie-Louise Mourer
Actrice française


Martine Carol naît en France le 16 mai 1920. Elle prend des cours de théâtre et débute au Théâtre Montparnasse pour un petit rôle dans la pièce Phèdre.

En 1943, elle tourne son premier film, La Ferme aux loups, aux côtés de Paul Meurisse. C'est à ce moment qu'elle adopte le nom Martine Carol. Martine change son look, elle devient blonde et son nez est retouché. En 1945, on la voit dans L'extravagante mission

Martine Carol fait une tentative de suicide à la suite d'une séparation amoureuse. Elle se jette dans la Seine, mais est sauvée par le chauffeur de taxi qui l'y amena. La presse soupçonne le coup monté. Cet évènement lui donne un regain de popularité. Le théâtre où elle joue fait salle comble tous les soirs.

En 1948, Martine Carol se marie à un américain qu'elle divorce en 1953. En 1950, elle devient célèbre grâce au film Caroline chérie. Dans les années cinquante, Martine accumule les succès au grand écran.

En juin 1962, elle divorce du Docteur Rouveix et, déprimée, ne répond plus aux propositions de films. Un anglais, Mike Eland lui fait la cour ; le couple se marie et s'installe à Londres.

En février 1967, le couple est invité à Monaco pour un gala. Après le repas, Martine se sent fatiguée. Elle insiste pour que Mike poursuive la soirée et rentre seule à l'hôtel. Un médecin visite Martine à 23 heures. À 2 heures 30, le 6 février 1967, Mike découvre son épouse inanimée. Martine Carol est décédée d'un arrêt cardiaque, le 6 février 1967.

Martine Carol s'est mariée quatre fois : Steve Crane (acteur américain), Christian Jaque (réalisateur français), André Rouveix (médecin français) et Mike Eland (homme d'affaires anglais).


Quelques films

- La Ferme aux loups, 1943
- L'extravagante mission, 1945
- Caroline chérie, 1950
- Madame du Barry, 1954
- Nana, 1954
- Lola Montès, 1955
- Nathalie, 1957
- Austerlitz, 1959
- Un soir sur la plage, 1960
- L'Enfer est vide, 1966

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports