La pause lectureLes seuls généraux qu'on doit suivre aux talons ce sont les généraux des p'tits soldats de plomb. (Georges Brassens) Accueil


Histoire

10 titres au hasard

Liste complète


Quart d'heure quotidien



Maurice Gamelin


1872 - 1958
Général français


Maurice Gamelin naît à Paris le 20 septembre 1872. Son père est contrôleur général des Armées. Maurice étudie au Collège Stanislas, puis à l'École militaire Saint-Cyr. Il sort de l'école avec le grade de major de promotion en 1893.

Gamelin commence sa carrière militaire en Afrique. En 1897, il s'inscrit à l'École supérieure de guerre. Il fait ensuite un stage à l'état-major du XVe Corps d'armée. Il est nommé commandant de compagnie en 1904, puis officier d'ordonnance du général Joffre en 1906.

Militaire brillant, Maurice Gamelin est nommé lieutenant-colonel en novembre 1914, colonel en 1916, puis chef d'état-major. De 1919 à 1929, le général Gamelin dirige des missions à l'étranger. En 1931, il devient chef d'état-major général.

Le plan de Gamelin consistant à attendre l'ennemi lors de la Deuxième Guerre mondiale est un échec monumental. La ligne Maginot protège la frontière en grande partie sauf en face des Ardennes, une région qu'il juge difficile d'accès par l'ennemi.

Les Ardennes ne sont protégées que par des forces de réserves malgré les avertissements du général Corap. Les Allemands feignent une offensive en Belgique, y attirant les forces françaises, et profitent de cette diversion pour attaquer par les Ardennes. Le général Corap avait raison, c'est la catastrophe.

Maurice Gamelin a commis plusieurs erreurs. La ligne Maginot mobilise trop d'hommes. Il ne tient pas compte des développements modernes et s'en tient à une tactique défensive, refusant d'utiliser les équipements blindés et l'aviation... Il est finalement limogé le 17 mai 1940.

Gamelin est arrêté sous le gouvernement du général Pétain en septembre 1940 et emprisonné dans la zone libre. En novembre 1942, il est déporté en Allemagne où il est bien traité. Il est emprisonné dans un lieu chauffé, puis dans un château en Bavière. Les Américains le libèrent le 5 mai 1945.

À son retour en France, il publie ses mémoires. Il tentera de justifier ses actes, entre autres, devant une commission parlementaire.

Maurice Gamelin décède le 18 avril 1958.

Bien qu'il fut un militaire brillant, loué par ses pairs lors de la Première Guerre mondiale, plusieurs ne retiendront que les erreurs d'un général en chef utilisant des méthodes dépassées.

de Pierre Bérard

 



Mentions légales et information sur les cookies.





Alimentation Histoire
AuteursJournée
Chanteurs, eusesLa Terre
CinémaLieux à visiter
CompositeursMaison et autour
Corps humainPeintres
DiversSanté
Faune et floreSciences
GéographieSports